Bourse > Or > Or : L'once reprend les 1.730 dollars mercredi midi
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 198.60 -0.38 %
1 200.50Ouverture : 1 200.50+ Haut : 1 198.60+ Bas :
-0.16 %Perf Ouverture : 1 214.70Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once reprend les 1.730 dollars mercredi midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - A la veille de réunions d'importance pour l'avenir de la zone euro, le prix de l'or reprenait du poil de la bête mercredi midi. Au terme du premier fixing du marché aurifère de Londres, l'once de 31,10 grammes cotait 1.731 dollars (+ 23 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.289,96 euros (cours de la veille au soir indisponible).

Prenant acte du rebond intervenu sur les 1.700 dollars, Triland Metals estimait ce matin que l'once semblait préparer une configuration technique présageant d'une hausse en cette fin d'année, habituellement marquée par les “habillages de bilan”. La demande s'est avérée soutenue lors de la séance de la veille, juge le courtier en métaux de Mitsubishi.

Chez MKS Finance, négociant helvétique en métaux fins, on souligne cependant le caractère décevant de la séance d'hier, où l'once a perdu du terrain en dépit de regains de craintes souveraines européennes alimentées par la décision de Standard & Poor's, lundi soir. MKS estime que le prix de l'once est soutenu par sa moyenne mobile à 50 jours, située à 1.703. Mais s'il venait à “casser” cette dernière, une vague vendeuse pourrait l'entraîner sur les 1.650 dollars.

Chez la banque privée suisse Lombard Odier Darier Hentsch (LODH), on considérait récemment que “malgré son prix élevé, l'or est avantageux pour sa capacité à surperformer en période de crise bancaire ou de scénarios extrêmes tels que la déflation et l'hyper-inflation, ainsi que pour le soutien apporté par la demande des banques centrales et de la Chine et sa dynamique positive alliée à des positions spéculatives raisonnables.”

Et LODH de conclure : “dans un environnement où le système bancaire est au bord de l'effondrement, où les banques centrales du monde entier font tourner la planche à billets, et où l'on s'attend à une croissance largement inférieure à la tendance tout en redoutant une spirale de déflation par la dette, l'or est appelé à protéger vos portefeuilles contre les pires désastres.”

Par ailleurs, Société générale indique, à propos de ses perspectives d'investissement pour 2012, que “la Fed s'apprête à lancer un nouveau programme d'assouplissement quantitatif de 600 milliards de dollars d'ici à la fin du 1er trimestre 2012 (...). L'or devrait également bénéficier d'un nouveau débasement du dollar américain, avec un objectif de 2.150 dollars l'once d'ici à fin 2012”.

Toujours rien de neuf pour l'encours du SPDR Gold Shares américain, 1er ETF aurifère au monde, dont l'encours pointait toujours hier soir à 1.297,93 tonnes, comme tel est le cas depuis le 1er décembre.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta ont indiqué que l'once a rebondi hier au comptant sur le pivot situé à 1.700 dollars. Un autre support est situé à 1.696, calculent-ils, et une résistance dans la zone des 1.7555 dollars.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...