Bourse > Or > Or : L'once repasse sous les 1.500 dollars, l'argent pèse
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 159.40 -0.96 %
1 166.60Ouverture : 1 168.80+ Haut : 1 156.00+ Bas :
-0.62 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once repasse sous les 1.500 dollars, l'argent pèse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Manquant de direction, l'or semble suivre les tendances contrastées et actuellement baissières valables pour l'argent. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de Londres, l'once de 31,10 grammes cotait 1.488,25 dollars (- 19,75 dollars par rapport au dernier fixing d'hier après-midi) et 1.050,50 euros (- 3,75 euros).

“En raison du retour en force du dollar et de la faiblesse de l'or et des métaux industriels, les métaux précieux ont de nouveau cédé à la pression exercée par un mouvement de liquidation”, commentait hier soir Triland Metals, courtier en métaux de Mitsubishi, alors que le courant vendeur s'est maintenu tout l'après-midi sur le marché au comptant.

Chez MKS Finance, important négociant et fondeur de métaux précieux de Suisse, on relève que la volatilité des prix des métaux précieux était très marquée hier. “Les problèmes d'endettement des pays périphériques de la zone euro sont bien partis pour occuper le marché pendant longtemps, ce qui plaide pour une demande d'or élevée”, estimait de son côté MKS Finance.

Du côté des ETF, le premier d'entre eux, le SPDR Gold Shares, a encore perdu des plumes hier et est retombé à 1.201,04 tonnes contre 1.201,95 la veille. Après avoir culminé à 1.320,44 tonnes fin juin 2010, cet encours n'est plus revenu sous la barre des 1.200 tonnes depuis le 11 mai 2010.

Chez Pictet & Cie, la confiance domine cependant. Dans la revue mensuelle 'Perspectives', la banque genevoise indique que 'l'or restera l'actif refuge par excellence tant que la faiblesse du dollar persistera et que les risques d'inflation comme de choc systémique - à l'instar de la crise de la dette européenne - subsisteront.'

Cousin de l'or, l'argent tend à troubler la donne. Triland Metals souligne également les fortes variations du prix du métal blanc. Chez RBS, l'analyste Nick 'Metals' Moore avertit dans sa revue hebdomadaire des métaux précieux que la chute de 30% enregistrée par l'argent ces dix derniers jours, un mouvement 'vicieux', ne veut pas dire que le mouvement de baisse soit terminé. D'ailleurs, à Londres, l'once de métal blanc a dérapé de 39,18 dollars hier à 32,50 dollars ce midi (-17%, sic).

Pour l'or, il souligne que certains consommateurs estiment que sous les 1.500 dollars, le métal jaune revient à un niveau confortable. Nick Moore ajoute : 'le niveau des 1.500 dollars revêt une importance psychologique', et il met en garde : maintenant que la saison traditionnelle de l'Akshaya Tritiya est terminée en Inde, les achats de ce grand consommateur d'or devraient ralentir.

'Akshaya Tritiya est l'une des plus importantes célébrations du calendrier hindou', rappelle Nick Moore. Il faudra attendre la célébration de Diwali, après la mousson (à la rentrée), pour qu'une nouvelle saison aurifère ne débute sur le sous-continent.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta rappellent qu'ils s'attendaient à un nouvel accès de faiblesse de l'or cette semaine. Comme ils l'avaient prévu, l'once a manqué de soutien hier aux environs de 1.526 dollars, avant de reculer massivement. En cas de rupture du support des 1.478 dollars, les 1.463 dollars seraient en ligne de mire, avertissent les spécialistes de la banque canadienne.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...