Bourse > Or > Or : L'once proche de ses records en euros, la grèce pèse
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 159.40 -0.96 %
1 166.60Ouverture : 1 168.80+ Haut : 1 156.00+ Bas :
-0.62 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once proche de ses records en euros, la grèce pèse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le prix du métal jaune s'est, d'un coup ce matin, affranchi du niveau des 1.840 dollars qui avait contenu son rebond ces derniers jours sur le marché au comptant. Grèce, croissance et QE 3 : les facteurs de soutien ne manquent pas. Au terme du premier fixing du jour à Londres, l'once de 31,10 grammes d'or fin cotait 1.854 dollars (+ 33 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.301,23 euros (+ 26,56 euros).

Certes, le prix du métal jaune reste ainsi relativement éloigné des records absolus atteints en dollars (1.886,50 dollars selon les prix de Londres, plus de 1.910 dollars selon le marché au comptant). En revanche, le plus élevé des fixings londoniens de tous les temps, soit 1.303,955 euros en date du 23 août dernier, est nettement plus proche.

Le prix de l'or dans la monnaie unique européenne reste effectivement porté par la crise souveraine du Vieux continent, et surtout par l'incapacité des dirigeants européens à définir une “feuille de route” crédible visant à la résorber.

En effet, et à mesure que s'approchent les échéances de bouclage du énième plan de “sauvetage” financier de la Grèce, les difficultés reviennent en force. Les autorités grecques ont revu en baisse leurs prévisions de croissance et les objectifs fixés antérieurement risquent de n'être pas tenus. Il semblerait aussi que les discussions d'Athènes avec la BCE, la Commission européenne et le FMI rencontrent des difficultés.

Plus généralement, “la crise économique et financière est loin d'être terminée”, rappellent les cambistes de Pictet & Cie à Genève. Le ralentissement de la croissance est tel que, sur le marché, des intervenants spéculent sur une éventuelle baisse des taux d'intérêts par les banques centrales, notamment la BCE qui avait relevé les siens en début d'année. Toute baisse ou plutôt toute anticipation de baisse du différentiel entre le rendement de l'or (0%) de celui des produits de taux, comme les placements monétaires et obligataires, favorise le métal jaune.

Chez Triland Metals et sans surprise, on estime que l'or sera sensible à l'indicateur économique majeur de la semaine : le rapport américain sur l'emploi pour le mois d'août qui sera publié tout à l'heure. Globalement, le consensus table sur la création de 68.000 emplois non-agricoles en août, ce qui serait déjà très inférieur aux 117.000 créations (à confirmer) de juillet. Mais certains analystes sont encore plus négatifs, comme Goldman Sachs qui table sur seulement 25.000 créations, selon une source de marché.

“En cas de déception, les prix de l'or devraient profiter d'un arbitrage pour la qualité”, pronostique MKS Finance ce matin.

La tenue du marché de l'emploi est une variable-clé pour l'économie américaine, dont le fort ralentissement serait préjuciable à la consommation de pétrole. Cependant, un autre intervenant ajoute : “les données relatives à l'emploi sont le paramètre le plus important utilisé par la Fed lorsqu'elle décide d'un 'QE' [assouplissement quantitatif]. Aussi, un chiffre décevant ne conduirait pas nécessairement les marchés à une chute drastique”. Les cours des matières premières pourraient effectivement profiter d'un nouveau 'QE'. Les assouplissements et la dilution monétaire qu'ils induisent tendent à faire monter le cours des matières premières, dont l'or fait partie.

Toujours pas de neuf du côté du SPDR Gold Shares, le numéro un en volume de ces produits de Bourse adossés à des lingots, qui demeurait stable à 1.232,31 tonnes hier soir. Ce niveau ne varie pratiquement plus depuis le 24 août.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignaient, à la clôture du spot américain la veille, que la résistance des 1.840 dollars semblait tenir bon. Mais selon eux, la résistance la plus solide est située à 1.913,50 dollars. Leur sentiment est haussier tant que la semaine ne se terminera pas, sur le spot toujours, par une clôture inférieure à 1.800 dollars.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...