Bourse > Or > Or : L'once portée par la dépréciation du dollar
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 176.40 +0.75 %
1 167.70Ouverture : 1 178.50+ Haut : 1 166.40+ Bas :
+0.75 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once portée par la dépréciation du dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'once de métal fin cotait 1.743 dollars (+ 19 dollars rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.315,17 euros (+ 7,8 euros).

“Encore une séance extrêmement agitée sur le marché de l'or”, indique Triland Metals à propos de celle de la veille. Le courtier en métaux de Mitsubishi souligne aussi les “forts volumes” enregistrés selon lui grâce à Ben Bernanke.

“Les déclarations de Ben Bernanke face au Comité budgétaire du Sénat américain hier ont largement soutenu les indices actions. Ces propos s'inscrivent dans le cadre d'une guerre monétaire entre l'Europe et les États-Unis”, résument à ce propos les analystes de CM-CIC.

Le patron de la Fed a notamment a laissé la porte ouverte à un nouvel assouplissement quantitatif (ce serait le 3ème, soit le 'QE 3”), rapportent les spécialistes, tout en soulignant qu'il n'était pas certain que la zone euro soit entrée en récession, ce qui pesé sur le dollar.

Dans les deux cas, il s'agit de perspectives positives pour l'or. Le dollar a perdu 4% environ de sa valeur contre l'euro en un mois, alors que nombre d'analystes pensaient le voir remonter. Or la majorité des transactions sur le métal jaune est libellée en dollar. Bien que la relation soit devenue moins mécanique, et un peu comme pour le pétrole, la dépréciation du billet vert tend à faire monter le prix des ors noir & jaune.

Analysant ce même discours, Triland estime que 'bien qu'il (Bernanke) n'ait rien déclaré de nouveau, ses propos ont quand même eu un effet positif sur le marché'. Ce qui pourrait bien illustrer le rôle déterminant des politiques des banquiers centraux dans la formation du prix du métal fin.

D'ailleurs, chez la banque privée suisse Pictet & Cie, l'optimisme reste de mise quant aux prix de l'once. 'L'or devrait conserver son attrait en 2012 grâce aux divers programmes d'assouplissement monétaire menés par les banques centrales. Les cours de l'or devraient ainsi s'inscrire dans une tendance haussière. Mais, l'or devrait être caractérisé par une volatilité plus élevée, comme observée depuis l'été 2011', peut-on lire dans le dernier numéro de la revue Perspectives.

Les politiques menées par les banques centrales ont pour 'effet de dévaluer leurs monnaies papier vis-à-vis de l'or', explique l'établissement genevois, qui vise toujours les 3.000 dollars l'once en 2015.

Même son de cloche chez Lombard Odier Darier Hentsch (LODH), qui écrit dans sa revue de stratégie de placement pour le 1er trimestre 2012, publiée récemment : 'l'or constitue une excellente protection contre les crises bancaires, alors qu'il n'est qu'une piètre couverture contre l'inflation. Nous sommes donc convaincus que l'or offrira un potentiel attractif en 2012', indique cet autre spécialiste suisse de la gestion de fortune.

Attention cependant aux éventuelles liquidations de leurs positions que les banques et les “hedge funds” (fonds spéculatifs) pourraient devoir réaliser en raison de pressions sur leurs financements, avertit LODH, qui table lui aussi sur une plus forte volatilité des cours.

Toujours rien à signaler du côté de l'encours du SPDR Gold Shares américain, le 1er ETF aurifère au monde, qui reste inchangé à 1.277,14 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent le vif rebond enregistré hier soir par les prix sur le spot. Ce mouvement conduit selon eux à un renversement de tendance, “et il est haussier”. Support à 1.712, résistance à 1.763.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...