Bourse > Or > Or : L'once fait machine arrière en fin de semaine
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 175.10 +0.32 %
1 172.30Ouverture : 1 177.30+ Haut : 1 166.40+ Bas :
+0.24 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once fait machine arrière en fin de semaine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le prix de l'or semblait consolider en fin de semaine après un beau rally de début d'année. Au terme du premier fixing de la journée sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.642 dollars (- 19 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.281,71 euros (- 12,6 euros).

Hier après-midi, le fixing a atteint 1.661 dollars, à comparer avec 1.574,5 dollars le 30 décembre, soit 5,5% de hausse sur l'intervalle. En euros, la hausse était alors de 5,3%.

Un spécialiste relève que l'once a bien tenté de déborder les 1.667 dollars hier, mais sans y parvenir. Chez Triland Metals, on note que “le momentum porteur des métaux précieux semble perdre de l'allant à l'approche de la résistance des 1.665 dollars”.

“Avant le test de la résistance clé des 1.680 dollars, un retracement semble probable”, ajoute le courtier en métaux de Mitsubishi, qui identifie des supports à 1.645, 1.631 et 1.607 dollars.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignaient que l'once avait, sur le marché au comptant, terminé hier à 1.647 dollars. “Il s'agissait de la 2ème clôture au-dessus de la moyenne mobile à 200 jours”, notent-ils. “Il nous semble que le marché est à l'aise avec le niveau atteint par le métal”, indiquaient-ils en se montrant toujours neutres à court terme.

A plus long terme, le tableau est peut-être différent. Certes, 'selon des analystes', rapporte le fondeur-affineur de métaux fins allemand Heraeus, 'les consommateurs d'or indiens deviennent de plus en plus sensibles au prix. Aux prix actuels de l'ordre de 1.630 dollars l'once et étant donné la faiblesse actuelle de la roupie, l'appétence historiquement forte des Indiens pour l'or s'est émoussée'.

Si en dollars, l'or a prix 11% environ en 2011, rapporté en roupies, il a augmenté de 25%, calcule Heraeus.

Mais en citant les agences de presse, le groupe basé à Hanau précise cependant que pour la première fois de son histoire, l'Allemagne a pu refinancer sa dette à des taux d'intérêts réels négatifs, une fois défalquée l'inflation.

Ce qui reste favorable à l'investissement aurifère : puisque l'or ne fait que valoir et ne rapporte aucun revenu, toute réduction de l'écart entre son rendement (0%) et celui des produits de taux comme les obligations est favorable au métal jaune.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...