Bourse > Or > Or : L'once emportée par des “liquidations de panique”
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 174.00 -0.14 %
1 181.80Ouverture : 1 186.70+ Haut : 1 157.00+ Bas :
-0.66 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once emportée par des “liquidations de panique”

tradingsat

(CercleFinance.com) - C'est environ 350 dollars que l'once a maintenant perdu par rapport à ses plus hauts de l'année situés vers 1.920 dollars, qui sont aussi des records historiques. Au terme du premier fixing du jour à Londres, l'once de métal jaune cotait 1.590 dollars (- 13 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.223,64 euros (- 11,6 euros).

Il faut remonter au 20 juillet dernier pour retrouver un fixing inférieur à 1.600 dollars, sachant que le 1er de cette année était de 1.405,5 dollars.

Ce matin sur le marché au comptant, un point bas de 1.563 dollars a été atteint.

Hier donc, le prix de l'or est passé au-dessous de la moyenne mobile à 200 jours, située à 1.619 dollars, et qui constitue un indicateur de tendance longue très suivi.

Chez Triland Metals, on n'hésite pas à parler des “liquidations de panique qui ont été de rigueur toute la journée d'hier, qu'il s'agisse de l'euro, de l'euro ou des actions.”

“Tandis que la liquidation continuait, les achats en provenance d'Asie se sont poursuivis, mais leur impact a été négligeable face à une forte pression baissière”, ajoutent-ils. La cassure des 1.619 n'a fait que renforcer le mouvement.

“Une journée à forts volumes qui signale peut-être la fin du cycle haussier de l'or', ajoutent-ils. “Si les fondamentaux n'ont pas changé, le tableau technique, lui, n'est plus le même”.

Du côté des ETF aurifères pourtant, la masse de lingots adossée au 1er de ces produits permettant de jouer l'or depuis la Bourse, le SPDR Gold Shares, restait stable hier soir à 1.294,80 tonnes, non loin du record des 1.320 tonnes.

L'indice Gldtons, qui cumule les encours cumulés d'une douzaine de produits similaires, pointe à 2.360,8 tonnes, soit son plus haut niveau.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent eux aussi la cassure du support des “200 jours” : “c'est la première fois depuis janvier 2009, à 851 dollars, que l'once se traite sous sa moyenne mobile à 200 jours”, écrivent les spécialistes. Le prochain support, localisé à 1.538 dollars, correspond au point bas du canal haussier à trois ans. Le courant vendeur devrait s'intensifier si l'once se rapprochait de nouveau de sa moyenne à 200 jours.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...