Bourse > Or > Or : L'once de retour sur les 1.535 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 176.70 +0.09 %
1 181.80Ouverture : 1 186.70+ Haut : 1 170.90+ Bas :
-0.43 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once de retour sur les 1.535 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Un nouveau test du record historique de l'or, situé à 1.577 dollars sur le marché au comptant, semble s'éloigner pour l'instant. Au terme du premier fixing de ce jeudi sur le marché de référence de Londres, l'once cotait 1.534 dollars (- 3,7 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) ainsi que 1.049,97 euros (- 2,1 euros).

Chez RBS ce matin, le chef du département Matières premières, Nick 'Metals' Moore, soulignait que les investissements miniers consentis ces dernières années vont commencer à porter leurs fruits. En effet, il faut jusqu'à 10 ans entre le premier investissement et la première production d'or par une nouvelle mine. Or la fin de 'l'hiver de l'or', grande période de baisse des prix entamée en 1980, a justement pris fin en 2001 pour faire place à une hausse quasi-continue.

Selon Nick Moore, la production minière de métal jaune devrait maintenant cesser de stagner comme elle l'a fait depuis des années. En hausse de 3,8% en 2010 à 2.689 tonnes (dont Chine, numéro 1 mondial : 351 tonnes), elle devrait accélérer en 2011 et croître de 5%, prévoit-il.

De plus et alors qu'aucun festival indien où l'or est très demandé n'intervient durant l'été, Nick Moore se montre prudent sur le prix du métal. “L'Inde et la Chine, qui représentaient 526 tonnes ou 57% des demandes cumulées de bijouterie et d'investissement au 1er trimestre selon le Conseil mondial de l'Or, devraient maintenant moins demander de métal”, indique la note de recherche.

RBS souligne cependant que l'utilisation de l'or en tant que collatéral est aussi devenu une actualité européenne après avoir été américaine : “le comité des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen a approuvé l'utilisation d'or par les banques en tant que garantie. Cette mesure doit maintenant passer, en juillet, en session plénière”.

Du côté du 1er ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares, une légère baisse de l'encours a été constatée hier à 1.211,57 tonnes, contre 1.212,87 tonnes la veille. L'appétit des investisseurs semble également refluer légèrement.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta s'inquiétaient que l'once ait clôturé à 1.535 dollars hier soir. Ils restent cependant haussiers à court terme et identifient les prochaines résistances à 1.553, 1.577 et 1.599 dollars. A l'inverse, les supports se situent à 1.520 et 1.505, puis 1.463.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...