Bourse > Or > Or : Évolutions contrastées en dollars et en euros
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 245.80 -0.13 %
1 247.80Ouverture : 1 247.90+ Haut : 1 236.90+ Bas :
-0.16 %Perf Ouverture : 1 263.10Clôture veille : 0Volume :

Or : Évolutions contrastées en dollars et en euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce jeudi sur le marché de Londres, l'once de 31,10 grammes cotait 1.617,50 dollars (- 7,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) mais à l'inverse 1.125,53 euros (+ 0,65 euro).

Soulignons qu'hier sur le marché au comptant, un nouveau record de tous les temps à 1.628 dollars a été touché. Il a ensuite été suivi d'une vague de consolidation.

Triland Metals note que l'environnement économique reste très favorable à l'or, mais que les achats sur repli n'ont pas été très convaincants hier. “Le métal a plié hier alors que les investisseurs ont pris leurs profits après des gains de plus de 10% sur le mois”, ce qui pourrait lancer présager d'une correction et d'un retour vers les 1.600 dollars, selon le courtier en métaux de Mitsubishi.

Selon les fixings de Londres, place de marché centrale pour l'échange d'or physique (des lingots dits monétaires d'environ 400 onces) prisée par nombre de sociétés minières, le record absolu en dollars date d'hier après-midi, à 1.625 dollars.

En euros, il est un peu plus lointain : 1.136,70 euros, en date du 18 juillet, juste avant la conclusion du pré-'accord européen sur les finances publiques grecques.

Pourtant, la situation n'est pas réjouissante aux Etats-Unis : la date limite pour trouver un accord de relèvement du plafond de la dette fédérale américaine se rapproche. Ce sera le mardi 2 août prochain. A défaut d'entente entre démocrates et républicains, l'Etat fédéral risque fort d'être en situation de défaut de paiement technique, situation inédite aux conséquences des plus lourdes tant d'un point de vue financier qu'économique.

“Actuellement, deux plans se font concurrence pour sortir de la crise : l'un présenté par le chef de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid, l'autre proposé par le président républicain de la Chambre des représentants, John Boehner. Une bonne partie des élus du Capitole espère parvenir à un compromis associant ces deux textes mais, avant une reprise des tractations, il faudra attendre que la Chambre examine le texte de Boehner et cela n'interviendra qu'aujourd'hui au plus tôt”, commentent les spécialistes Changes de la banque privée helvétique Pictet & Cie.

Mais c'est surtout l'appréciation de la situation financière européenne et du “sauvetage” de la Grèce qui a changé ces derniers jours et est maintenant considéré sous un jour négatif : 'flou, inefficace pour endiguer la contagion, insuffisant sur le plan du fédéralisme budgétaire, l'accord conclu la semaine dernière pour sauver la Grèce essuie les critiques d'analystes et n'a pour l'instant pas réussi à convaincre durablement les marchés,' note sans aménité Barclays Bourse.

De plus, hier, “le Ministre allemand des Finances, Wolfgagng Schaüble, qui a déclaré qu'il serait illusoire de penser qu'un seul sommet permettrait de résoudre la crise de la dette européenne”, rapporte Pictet & Cie.

Ce regain de craintes souveraines européennes peut expliquer la hausse de l'or en euros ce matin, d'autant d'ailleurs que l'euro recule de nouveau face au dollar.

Sur une semaine, l'once d'or selon les prix de Londres a reculé de 0,5% en euros, mais elle a gagné 1,06% en dollars. Pendant ce même intervalle, l'euro a perdu 1% contre le dollar.

En attendant, l'encours cumulé d'une dizaine d'ETF aurifères adossés à des lingots tel que compilé par Bloomberg sous le nom de Gldtons a atteint 2.131 tonnes, marquant ainsi un nouveau record absolu. La masse de ces ETF sur or, produits financiers permettant de jouer l'or depuis la Bourse, est utilisée pour jauger d'une partie de la demande d'or d'investissement.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta s'inquiètent de la concomitance, lors de la séance d'hier, d'un record historique en séance suivi d'une clôture en baisse. Il pourrait s'agir d'un signal de retournement de tendance de très court terme. A moyen terme, la perspective reste toutefois positive tant que les 1.577 tiennent en clôture, l'objectif étant la résistance identifiée à 1.670 dollars.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...