Bourse > Or > Or : Évolutions contrastées de l'or en dollars et en euros
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 175.10 +0.32 %
1 172.30Ouverture : 1 177.30+ Haut : 1 166.40+ Bas :
+0.24 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : Évolutions contrastées de l'or en dollars et en euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'indécision dominait de nouveau sur le marché de l'or avant la publication d'une statistique économique majeure cet après-midi, aux Etats-Unis. Au terme du premier fixing de ce vendredi sur le marché de référence de Londres, l'once cotait 1.526 dollars (- 1,5 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) mais 1.069,08 euros (+ 2,5 euros).

Hier, les chiffres de l'enquête ADP sur l'emploi aux Etats-Unis se sont avérés nettement meilleurs que prévu. Le rapport officiel sur les créations de postes US de juin, dont la publication interviendra à 14 heures 30, est donc attendu avec davantage d'optimisme. Le sentiment général est que le ralentissement de la croissance est peut-être terminé et qu'une phase d'accélération pourrait bien s'annoncer. Les valeurs refuge tendent à pâtir de telles situations.

De plus, les différentes hausses de taux d'intérêt décidées cette semaine par plusieurs banques centrales (Chine, BCE pour la zone euro) sont structurellement défavorables aux placements en or dans ces régions. En effet, le différentiel de rendement avec les produits de taux s'accroît, puisque l'or ne génère aucun revenu (0%).

En outre, du côté souverain, le plafond de la dette fédérale américaine fait l'objet de tractations à Washington, et une certaine accalmie prévaut du côté européen. “Le ministre des Finances publiques irlandais pense que son pays sera apte à revenir sur le marché des emprunts d'ici fin 2012, et ce malgré la hausse des rendements de la dette souveraine”, rapportent les cambistes de Pictet & Cie ce matin.

“Il semble que l'or et l'argent viennent à manquer de soutien après avoir enchaîné trois séances consécutives de hausse”, notaient les analystes de Triland Metals hier soir. Considérés comme des valeurs refuge, surtout pour ce qui est de l'or, ces métaux ont donc fait pâle figure hier après-midi où de bons chiffres américains ont été publiés. A l'inverse, souligne le courtier en de Mitsubishi, les métaux industriels, dont les prix sont sensibles aux anticipations de croissance, sont allés de l'avant.

Rien de neuf du côté du 1er ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares, dont l'encours de lingots était toujours hier 1.205,81 tonnes, comme tel est le cas depuis quatre séances.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatra estimaient que tant que l'once restera au-dessus des 1.520 dollars, un retour vers les 1.558 puis les 1.575 semble possible. La résistance la plus proche est située à 1.547 dollars.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...