Bourse > Or > Or : Consolidation de l'once après des records
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 254.20 +0.03 %
1 255.80Ouverture : 1 257.70+ Haut : 1 253.80+ Bas :
-0.13 %Perf Ouverture : 1 263.10Clôture veille : 0Volume :

Or : Consolidation de l'once après des records

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le fixing londonien matinal de l'once d'or portait la trace de la brutale consolidation intervenue dans la nuit sur le marché au comptant. Au terme du premier fixing de ce vendredi à Londres, l'once de métal jaune cotait 1.665 dollars (- 14,5 dollars par rapport au fixing record d'hier après-midi de 1.679,50 dollars) et 1.176,68 euros (- 9,5 euros).

En effet, comme le rappellent les analystes Changes de Pictet & Cie, après avoir atteint un nouveau et énième record en dollars non loin des 1.685 hier, un “krach” est intervenu cette nuit sur les marchés au comptant avec un retour sur les 1.640. A cette heure sur le marché spot, l'once est remontée vers 1.665 dollars.

“L'argent a subi un sort similaire cette nuit, passant de 42,24 à 38,49 dollars (- 8,87% en quelques heures)”, ajoutent-ils.

Chez Triland Metals, on insiste sur les volumes étoffés de transaction. “Les fonds fuient les marchés d'actions à la recherche de refuge, dont l'or fait partie”, commente le courtier en métaux de Mitsubishi. “Le sentiment d'angoisse est élevé”, souligne encore Triland qui met cependant en garde contre la correction ample qui s'est produite hier alors que les investisseurs en dérivés restent “massivement longs”.

Malgré tout chez MKS Finance, l'optimisme demeure en raison notamment de la tenue des ETF : “il semble très probable que le métal jaune va continuer de profiter de son statut de valeur-refuge (...). En dépit d'indicateurs qui semblent témoigner d'une tendance surachetée, les menaces de dégradation de la dette fédérale américaine et de défaut d'un ou plusieurs Etats européens suggèrent une poursuite de la tendance haussière, avec les 1.700 dollars en ligne de mire”, écrit le fondeur et négociant helvétique en métaux fins.

Rien à signaler hier du côté de l'encours de métal adossé au 1er ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares fort de 1.286,30 tonnes, comme la veille. En revanche, le Gldtons, indice qui cumule les encours d'une dizaine de produits de ce type, a encore monté à 2.182,6 tonnes, un nouveau record absolu. Rappelons que le 11 juillet, il plafonnait encore vers 2.067 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta confirment le seuil technique des 1.675 dollars, borne haute du couloir haussier de trois ans. Mais il s'agissait aussi d'une cible technique d'importance qui désormais a été atteinte.

Chez Triland, on identifie la prochaine résistance à 1.685 dollars, le support se situant à 1.644.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...