Bourse > Or > Or : Après des records, la consolidation se poursuit
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 252.30 +0.05 %
1 253.60Ouverture : 1 253.60+ Haut : 1 252.00+ Bas :
-0.10 %Perf Ouverture : 1 263.10Clôture veille : 0Volume :

Or : Après des records, la consolidation se poursuit

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après un nouveau record absolu jeudi dernier à 1.447 dollars selon les prix de Londres, le métal se repliait toujours mardi matin. Au terme du premier fixing du jour sur le London Bullion Market, l'once d'or de 31,10 grammes cotait 1.414 dollars (- 3 dollars par rapport au “fix” de lundi après-midi), et 1.002,27 euros ( -2,9 euros).

Le fondeur-affineur helvétique d'or MKS Finance écrivait hier soir qu“'il est trop tôt pour déclarer que la crise [nucléaire] est terminée au Japon, alors que le marché semble commencer à se concentrer davantage sur l'Europe” et ses dettes souveraines. MKS qualifie de “non-évènement” le Conseil européen des 24 et 25 mars derniers sur le mécanisme européen de stabilité (MES), qui a débouché sur la validation d'annonces déjà actées. Autant d'évènements structurellement positifs pour les valeurs refuge.

Pour le spécialiste helvétique de l'or, les tendances de la semaine dernière indiquent que le marché éprouve un certain degré de confort vis-à-vis du niveau actuel des prix. Ces derniers jours, des prises de profits semblent être intervenues après les records de la semaine passée.

En attendant, l'encours du principal ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares, a de nouveau reculé de 2,12 tonnes hier à 1.211,84 tonnes de lingots. Il est donc à moins d'une tonne des 1.210,62 tonnes du début du mois, qui constituaient le plus bas niveau de cet indicateur depuis mi-mai 2010.

Dans leur dernier numéro de Commo Hebdo, les spécialistes en matières premières de Natixis soulignaient la faiblesse de la hausse de l'or relativement à la chute du gouvernement portugais, un signe pourtant très négatif quant à la situation en zone euro.

Certes, d'un côté, “certains rapports suggèrent que les achats d'or chinois auraient atteint 200 tonnes d'or au cours des deux premiers mois de l'année. Sachant qu'en 2010, la demande chinoise totale s'est établie aux environs de 580 tonnes, il s'agirait d'une hausse considérable”, indique la note. En Inde, autre grand foyer marché pour le métal jaune, la demande a augmenté de 66% l'an dernier à 960 tonnes.

Mais attention : “lors qu'en Inde et en Chine les banques centrales resserrent leur politique monétaire, nous serions surpris que la demande d'or chinoise et indienne reste élevée en 2011”, les détenteurs d'or pouvant être incités à apporter leur métal jaune en garantie de nouveaux prêts.

Bref, selon Natixis, “le resserrement de la politique monétaire créera un environnement moins favorable à l'investissement en or, alors que les perspectives économiques se détériorent progressivement”.

D'un point de vue technique, les spécialistes de ScotiaMocatta se montraient circonspects hier soir : “il semble que le pic de 1.444 à 1.447 dollars enregistré la semaine dernière constitue une fausse rupture de résistance, puisque les baisses se sont ensuite enchaînées”, indique leur commentaire quotidien. Des supports sont identifiés à 1.405, puis à 1.383 dollars.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...