Bourse > Or > Or : les 1.300 dollars emportés, polémique à 500 t en Chine
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 255.40 +0.57 %
1 255.80Ouverture : 1 257.70+ Haut : 1 253.80+ Bas :
-0.03 %Perf Ouverture : 1 263.10Clôture veille : 0Volume :

Or : les 1.300 dollars emportés, polémique à 500 t en Chine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pour la première fois depuis le 8 novembre 2013 selon les prix londoniens, l'once de métal jaune a repris la barre symbolique des 1.300 dollars ce matin. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.308,5 dollars (+ 12,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 955,6 euros (+ 7,3 euros)

Comme le relèvent les courtiers de RTFX, “l'or brille à nouveau ! Hier, le métal jaune a cassé la barre des 1.300 dollars l'once avant la clôture de la séance américaine, poursuivant sa remontée et se rapprochant de la moyenne mobile simple à 200 jours qui n'a pas été atteinte depuis un an”.

Chez Commerzbank, les analystes soulignent également l'importance de la moyenne mobile à 200 jours, sise vers 1.310 dollars. Habituellement, cet indicateur technique sert à départager les tendances de long terme et lorsqu'il est franchi à la hausse, il peut entraîner une accélération de tendance.

Sur la semaine, toujours selon les fixings, l'once est bien partie pour terminer sur une hausse proche de 4%, mais seulement de 3,1% en euros, la monnaie unique européenne ayant gagné 0,6% environ face au billet vert dans l'intervalle.

En effet, le sentiment des investisseurs quant au cours de l'or semble s'être sensiblement amélioré, si l'on en juge par l'encours de métal formant la contrepartie des ETF aurifères, ces produits d'investissements permettant de jouer l'or depuis la Bourse. Entre mercredi et jeudi soirs, l'encours du premier d'entre eux, le SPDR Gold Shares américain, a augmenté de 7,5 tonnes d'un coup à 806,3 tonnes. Il retrouve ainsi des niveaux perdus de vue avant Noël dernier.

Chez Standard Bank cependant, on note que la prime que le cours de l'or présente à Shanghai relativement au marché mondial, un indicateur de l'appétit chinois, est revenue à 4,5 dollars par once, contre 15 dollars en janvier et 8 dollars lundi.

Ces spécialistes estiment d'ailleurs que les accès de vigueur des prix de l'or se sont concentrés sur les plages horaires correspondant à l'ouverture des marchés américains, la tendance se montrant plus molle aux heures d'ouverture asiatiques.

Notons qu'en Chine, une polémique enfle et chacun se demande où sont passées... quelque 500 tonnes d'or. En effet, selon la China Gold Association, la demande d'or domestique recouvrant principalement celle du secteur privé, a atteint 1.158 tonnes en 2013.

Selon les services de la région de Hong Kong, la Chine continentale a importé, toujours en 2013, 1.158 tonnes de métal jaune. Unique statistique chinoise disponible à ce sujet, celle de Hong Kong, 'hub' financier régional et plaque tournante du négoce asiatique, est utilisée pour jauger de l'appétit aurifère de l'Empire du Milieu.

Les deux chiffres semblent s'équilibrer, mais il faut aussi tenir d'un troisième élément : la production minière chinoise, l'une des plus importantes au monde, qui a atteint 428 tonnes l'année dernière et ne sort pas du pays.

Selon un état datant de février, le stock d'or monétaire de la banque centrale de Pékin était, à 1.054,1 tonnes, inchangé depuis des années. Où donc sont passées les 500 tonnes environ qui manquent à l'appel statistique ?

Pour les spécialistes Or de Mitsubishi, 'la plupart des intervenants espèrent que la Banque populaire de Chine (la banque centrale chinoise, ndlr) a prévu un usage pour tout cet or'.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta se déclarent haussiers court terme tant que le support de 1.278 dollars ne sera pas enfoncé. Une résistance située à 1.308 dollars semble maintenant débordée, l'once au comptant s'échangeant vers 1.314 dollars à cette heure.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...