Bourse > Or > Or : légère reprise du cours de l'once
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 248.20 +0.15 %
1 248.00Ouverture : 1 248.30+ Haut : 1 247.60+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 1 263.10Clôture veille : 0Volume :

Or : légère reprise du cours de l'once

tradingsat

(CercleFinance.com) - Si l'once peine à reprendre les 1.300 dollars, elle reste proche d'un record depuis avril 2009 dans la monnaie unique européenne. Selon le premier fixing du jour sur le marché de Londres, l'once d'or cotait 1.281 dollars (+ 8,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.128,9 euros (+ 8,8 euros).

En effet, au niveau mondial, le resserrement de la politique monétaire que la Réserve fédérale américaine devrait matérialiser, à partir de juin prochain, par un premier relèvement de ses taux courts depuis le début de la crise, n'est pas l'exemple le plus suivi.

Après avoir abaissé les siens vers 0%, sinon en dessous à l'automne dernier, la BCE va se lancer dans un plan d'assouplissement quantitatif à grande échelle à compter du mois de mars. La Banque du Japon n'abandonne pas son QQE (“Qualitative & quantitative easing”) et hier, la banque centrale d'Australie a baissé son taux directeur de 2,50% à 2,25% “pour contrer un ralentissement de croissance”, rapportent les analystes de Saxo Banque.

En conséquence, 'en dollars australiens, le cours de l'once a ensuite atteint son plus haut niveau depuis octobre 2012', rapporte Commerzbank. D'autres établissements vont-ils l'imiter, s'interrogent les spécialistes ?

Certes, la Fed devrait finir par relever ses taux, mais toute la question est de savoir quand. Peut-être plus tard que prévu, conjecturent certains spécialistes, par exemple durant le second semestre, voire la 4e trimestre. En attendant, les taux longs sur les emprunts fédéraux à 10 ans, qui fin décembre dépassaient 2,20%, sont à l'heure actuelle de l'ordre de 1,70%. Une baisse des rendements est a priori favorable à l'or qui, lui, ne détache aucun coupon.

En tout cas, l'appétit des investisseurs longs américains pour l'or ne se dément pas. L'encours du SPDR Gold Shares, le principal ETF aurifère au monde, a encore grimpé de 8,4 tonnes lundi soir à 766,7 tonnes. Rappelons qu'il était passé, début janvier, sous les 705 tonnes.

Selon les analystes techniques de ScotiaMocatta, 'les indicateurs de tendance sont neutres'. Et ils devrait le rester tant que l'once continuera de se traiter entre les bornes de 1.259,16 et 1.285,42, soit les moyennes mobiles à respectivement 21 et 9 jours.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...