Bourse > Or > Or : le cours de l'once toujours déprimé
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 159.40 -0.96 %
1 166.60Ouverture : 1 168.80+ Haut : 1 156.00+ Bas :
-0.62 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : le cours de l'once toujours déprimé

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur un mois, le cours de l'or s'affiche toujours en baisse de l'ordre de 10%. Au terme du premier fixing de ce vendredi à Londres, le marché de référence, l'once de métal fin cotait à 1.241,75 dollars (+ 1,75 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) et 918,9 euros (- 2,7 euros).

“L'or s'est échangé à son plus bas niveau depuis quatre mois hier, et on s'approche de la pire performance hebdomadaire depuis septembre. Les résultats des nouvelles demandes d'allocations- chômage aux Etats-Unis hier donnent toujours plus de signes d'une reprise économique forte, ce qui fait craindre aux investisseurs de voir la Fed réduire l'achat mensuel d'obligations”, résument les analystes de Saxo Banque.

L'euro semble de plus avoir affecté la performance de l'or : il a nettement rebondi contre le dollar ces dernières 24 heures, en passant d'un point bas de 1,34 dollar l'euro hier jusqu'à plus de 1,35 dollar ce midi. En effet, une rumeur selon laquelle la BCE déciderait d'abaisser les taux rémunérant les dépôts bancaires à très court terme (le taux de dépôt), avait pesé sur le monnaie unique européenne hier. Ce taux étant nul depuis l'été 2012, il deviendrait donc négatif.

Or comme le rapportent les analystes de Saxo Banque, le président de la BCE, Mario Draghi, est monté au créneau : “il a affirmé que la dernière baisse du principal taux directeur de la BCE de 0,50% à 0,25% n'était pas due à la baisse de l'inflation mais de la faiblesse de l'économie européenne, ce qui a renforcé le billet vert”.

Cette semaine, les analystes de Goldman Sachs ont réitéré leurs prévisions baissières pour les cours des matières premières. L'or n'est pas épargné : les spécialistes de la banque américaine le voient reculer jusqu'à 1.050 dollars à la fin de l'année 2014, même si un mouvement de reprise devrait ensuite lentement se matérialiser, avec 1.200 dollars fin 2017.

En cause : une demande moins dynamique, peu de risques d'inflation, et globalement des capacités de production en hausse.

Rien ne semble en attendant pouvoir enrayer la baisse de l'encours de l'ETF aurifère américain SPDR Gold Shares américain : à 856,7 tonnes hier soir, il a encore baissé et marque un nouveau point bas annuel.

Enfin, selon les analystes de ScotiaMocatta, la configuration technique des cours de l'or reste mal orientée : les 1.180 dollars, le point bas annuel touché fin juin dernier, leur semble toujours en ligne de mire.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...