Bourse > Or > Or : le cours de l'once dopé par la Fed
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 198.60 -0.38 %
1 200.50Ouverture : 1 200.50+ Haut : 1 198.60+ Bas :
-0.16 %Perf Ouverture : 1 214.70Clôture veille : 0Volume :

Or : le cours de l'once dopé par la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Peu sensible ces derniers temps aux facteurs géopolitiques, Moyen-Orient en tête, le prix de l'or confirme ce matin sa sensibilité aux déclarations des banquiers centraux américains. Au terme du premier fixing de ce jour à Londres, l'once d'or fin cotait 1.280,75 dollars (+ 24,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 981,9 euros (+ 3,3 euros).

Notons que le dollar s'est sensiblement déprécié contre l'euro cette nuit, ce qui peut expliquer la différence de variation dans les deux devises.

En effet, l'actualité de la Réserve fédérale américaine était chargée hier, et le ton était nettement plus accommodant que celui du mois dernier. En effet, la Fed avait officialisé, le 19 juin au cours de son FOMC (le comité de politique monétaire), le changement à venir de sa politique non-conventionnelle avec la fin prochaine des rachats d'actifs obligataires. Les cambistes ont donc guetté hier le compte-rendu détaillé de la réunion, paru hier, pour en saisir les nuances.

Chez Aurel BGC, on résume ainsi ce document : tout d'abord, on y trouve la confirmation que le FOMC est divisé puisque 'près de la moitié des participants ont déclaré que l'arrêt de rachats d'actifs serait approprié dès la fin de l'année'. Soit bien avant la date arrêtée finalement par FOMC, mi-2014. Bref, 'une lecture plus détaillée des minutes souligne d'importantes dissensions entre les membres du FOMC'.

Les analystes retiennent aussi deux éléments : tout d'abord, 'la réduction du 'QE' est plus liée à la volonté de limiter la prise de risque excessif des agents économiques sur les marchés qu'à une révision à la hausse des anticipations de croissance'.

Ensuite, 'les banquiers centraux américains sont inquiets de la forte volatilité sur les marchés obligataires et vont communiquer sur un maintien durable des Fed funds proche de 0%. Il s'agit d'éviter une sur-réaction du marché obligataire', indique Aurel BGC.

L'actualité de la Fed était très chargée hier, puisque son président Ben Bernanke a aussi prononcé un discours sur la thématique du centenaire de la politique monétaire américaine. Le sujet était consensuel et le discours lui-même ne contenait guère d'éléments nouveaux. En revanche, lors des échanges avec les participants, Ben Bernanke a indiqué que les taux d'intérêt (0-0,25% actuellement), soit le volet conventionnel de sa politique monétaire, “ne seront pas automatiquement relevés lorsque le taux de chômage (actuellement à 7,5%, ndlr) reviendra à 6,5%”. Il faudra donc que le marché de l'emploi s'améliore encore davantage avant que la Fed ne bouge.

La Fed prévoit que l'an prochain, le taux de chômage reviendra à 6,5-6,8%, alors que le seuil de 6,5% a été défini comme celui à partir duquel une tension des taux courts pourrait intervenir.

“Vu que ce taux est fixé à 7,6% depuis le mois de juin, le chemin est encore long”, commentent ce matin les analystes de RTFX.

Cette nouvelle est favorable à l'or en ce qu'elle tend à limiter le redressement des taux d'intérêt à long terme, par exemple le “10 ans” fédéral qui rapporte 2,57% à cette heure, contre 1,70% environ au début du mois de mai. Alors que l'or ne procure aucun rendement, la tensions des taux longs joue en effet pour les produits de taux au détriment de l'or.

L'encours du premier ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares, recule toujours, étant passé de 939,7 à 939,1 tonnes entre mardi et mercredi soir.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment que la tendance court terme reste neutre tant que l'once reste enserrée dans la fourchette 1.208-1.267 dollars. Il faudra que l'once casse les 1.180 ou les 1.301 dollars avant qu'il ne suive une tendance baissière ou haussière.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...