Bourse > Or > Or : la tendance toujours aux abonnés absents
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 175.10 -0.05 %
1 181.80Ouverture : 1 186.70+ Haut : 1 170.90+ Bas :
-0.57 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : la tendance toujours aux abonnés absents

tradingsat

(CercleFinance.com) - Voilà plus de deux mois que l'once se traite aux environs immédiats des 1.200 dollars, de préférence en dessous. Au terme du premier fixing du jour à Londres, l'once d'or cotait 1.190,4 dollars (+ 5,4 dollars par rapport au fixing fixing d'hier après-midi) et 1.083,8 euros (- 4 euros).

L'once peut être portée par le risque de perturbation de la zone euro. En effet, 'dans une interview au journal allemand Frankfurter Allegemeine Zeitung, (Christine Lagarde, directrice générale du FMI a indiqué) qu'une sortie de la Grèce de la zone euro était possible, tout en ajoutant que cela ne signifierait probablement pas la fin de la monnaie unique', commentent les spécialistes d'Aurel BGC.

Et ces derniers d'ajouter , 'il s'agit de la première fois que des officiels de la BCE et du FMI parlent aussi clairement d'un défaut et/ou d'une sortie de la Grèce de la zone euro. C'est la fin d'un tabou !'

Cependant, la valeur relative de l'euro n'en porte pas la trace, les cambistes semblant faire peu de cas du risque grec. D'ailleurs chez Saxo Banque, on ne craint pas d'estimer que “dans le cas extrême où la Grèce ne parviendrait pas à honorer ce remboursement, il pourrait, en fait, s'agir de la meilleure chose qui soit arrivée au pays depuis le début de l'année. Ce serait une incitation incroyable pour accélérer le temps politique et parvenir à un accord pendant le délai de grâce d'un mois qu'aura la Grèce pour payer le FMI.”

Toujours pas de changement pour la contrepartie du SPDR Gold Shares américain, le premier ETF aurifère au monde, dont l'encours était encore hier soir à 715,9 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta rappellent que l'once a chuté, sur le marché au comptant, de 1.232 à 1.180 dollars en deux semaines. Plus globalement, en deux mois, l'once n'évolue qu'entre 1.171 et 1.232. Bref, il ne se passe plus grand-chose sur le marché, mais l'once ne parvient cependant pas à tenir les 1.200. A surveiller : les 1.171, qui en cas de cassure pourraient ouvrir la voie des 1.144.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...