Bourse > Or > Or : la Fed et la Grèce poussent l'once vers 1.200 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 159.40 -0.96 %
1 166.60Ouverture : 1 168.80+ Haut : 1 156.00+ Bas :
-0.62 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : la Fed et la Grèce poussent l'once vers 1.200 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce jeudi à Londres, l'once de 31,1 grammes d'or cotait 1.198 dollars (+ 20 dollars par rapport au fixing fixing d'hier après-midi) et 1.050,6 euros (+ 5 euros).

Hier soir s'est terminé un comité de politique monétaire très attendu de la part de la Fed, qui s'était réservé la possibilité de relever ses taux. Mais elle ne l'a pas fait. Au contraire, puisque la banque centrale américaine a surtout ramené sa prévision de croissance du PIB américain pour 2015 de 2,3-2,7% (en mars) à 1,8-2%. Soit un abaissement de 24% en milieu de fourchette en l'espace de seulement trois mois.

Ce qui tend à décaler et/ou à réduire l'intensité du durcissement monétaire américain qui s'annonce. C'est là un élément favorable à l'or, dans la mesure où la perspective de voir les taux d'intérêt remonter pèse sur l'once, et inversement.

'L'idée générale est la suivante : l'économie (américaine) se dirige dans la bonne direction à une cadence suffisante pour justifier une hausse des taux qui, cela étant, n'interviendra qu'à vitesse réduite. Ce qui est favorable à la prise de risque et donc négatif pour le dollar', estiment les opérateurs de changes de Société Générale.

D'où la hausse de l'euro contre le dollar constatée ce midi, ce qui tire vers le haut le prix de l'once en dollars. La hausse en euros, plus réduite, peut être éventuellement attribuée à la persistance du risque grec. Cet après-midi en effet, les ministres de Finances de la zone euro (soit l'Eurogroupe) se réuniront à Luxembourg à ce propos.

'Le temps commence à manquer pour que la Grèce puisse rembourser le FMI, et si les discussions portent davantage sur un traitement ordonné de ce défaut de paiement, les marchés devraient réagir', prévient-on chez Trustnet Direct.

Rien de neuf pour le SPDR Gold Shares, le premier ETF aurifère au monde, dont l'encours restait stable hier soir à 701,9 tonnes, à son plus bas niveau depuis juillet 2008.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...