Bourse > Or > Or : l'once toujours sous pression à la veille de la Fed
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 165.90 -0.83 %
1 181.80Ouverture : 1 186.70+ Haut : 1 157.00+ Bas :
-1.35 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once toujours sous pression à la veille de la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le cours du métal jaune demeurait bien en-deçà des 1.400 dollars à la veille d'une réunion très attendue de la Fed. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de Londres, l'once d'or cotait 1.378,5 dollars (- 6,25 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.030,3 euros (- 7,6 euros).

Le prix de l'or pourrait être sensible aux annonces que le président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke, effectuera demain à l'issue d'un FOMC (un comité de politique monétaire) de deux jours. La réduction des rachats d'actifs obligataires effectués actuellement par la Fed au rythme de 85 milliards de dollars par mois se profile. Reste à savoir quand elle commencera, et quelle sera son ampleur.

Le consensus table globalement sur une baisse de cette “enveloppe” de rachats à l'automne prochain. Mais les choses pourraient se précipiter : dans un éditorial, le Financial Times affirme que Ben Bernanke fera dès demain part de son intention de réduire l'ampleur des rachats mensuels de la Fed. Le cours de l'or, qui avait profité de l'expansion du bilan de la Fed, pourrait pâtir de cette éventuelle décision.

Fondamentalement, l'or est aussi victime de l'écart croissant entre sa rémunération (0%, l'or ne procurant aucun rendement) et celui des produits obligataires, notamment l'emprunt d'Etat américain à dix ans : le rendement de ce dernier s'est déjà tendu sensiblement ces dernières semaines à 2,2% environ. Ce matin, un analyste de CPR AM estimait que ce taux pourrait atteindre 3% l'année prochaine.

Commerzbank note ce matin qu'à son cours actuel dans la monnaie unique européenne, le cours de l'or se traite actuellement 'tout près du point bas de deux ans atteint mi-avril', lors d'un dérapage spectaculaire du cours de l'once.

Les spécialistes soulignent cependant que selon les calculs de Bloomberg, les décaissements des ETF aurifères, qui avaient dépassé les 300 tonnes en avril et mai, se limitent à 32 tonnes depuis le début du mois de juin. Il pourrait s'agir d'un ralentissement de ces décaissements qui avaient marqué le printemps.

Du côté du premier des ces ETF, le SPDR Gold Shares américain, l'encours était hier soir de 1.003,2 tonnes, bien loin du record de 1.353 tonnes datant de décembre. L'encours des ETF sur or donne une idée de l'appétit des investisseurs longs pour le métal jaune.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment que le cours de l'once décrit actuellement une figure de consolidation. Si la tendance reste baissière, elle perd toujours de sa force alors que l'indécision persiste, estiment les spécialistes. Niveaux à surveiller : support à 1.366, résistance à 1.424.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...