Bourse > Or > Or : l'once toujours portée par Chypre avant la Fed
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 172.80 -0.25 %
1 181.80Ouverture : 1 186.70+ Haut : 1 157.00+ Bas :
-0.76 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once toujours portée par Chypre avant la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le mouvement haussier était toujours de mise sur le marché de l'or alors que la situation chypriote n'est toujours pas réglée. Les assurances de la BCE et les déclarations de la Fed, attendues ce soir, soutiennent aussi le métal jaune. Au terme du premier fixing de ce mercredi sur le marché de Londres, l'once de métal fin cotait 1.611,5 dollars (+ 0,75 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.247,1 euros (+ 1,3 euro).

Quoi qu'à pas comptés, le mouvement de hausse se poursuit donc : selon les prix de Londres, le fixing de ce matin en dollars est le plus élevé depuis celui du 15 février. En euros, il s'agit d'un record depuis le 24 janvier, date à laquelle la barre des 1.250 euros a été touchée (selon les fixings de Londres) pour la dernière fois.

Commerzbank souligne qu'une partie de la performance de l'or en euros est sans doute attribuable à la récente dépréciation de l'euro, qui face au dollar 'a atteint (hier) un point bas de quatre mois'.

Hier soir, la proposition européenne de taxer les dépôts bancaires de Chypre pour financer en partie le plan de restructuration budgétaire et bancaire du pays a tourné au fiasco : pas un seul parlementaire chypriote n'a voté le texte, balayé par 36 votes 'contre' et 19 abstentions.

En attendant, les banques chypriotes restent fermées. Nombre de cambistes craignaient ce matin que les épargnants ne se précipitent aux guichets pour retirer leurs avoirs sitôt que les banques auront reçu l'autorisation de rouvrir.

Les négociations entre les instances européennes, la Russie et Chypre vont donc reprendre, probablement à la faveur des seconds et à la défaveur des derniers.

“La situation chypriote est grave et montre que la crise entre dans une phase politique majeure. Comme en Italie, c'est le vote et la représentation populaire qui s'oppose directement aux mesures imposées par la situation financière des Etats concernés. Tout est possible à Chypre, comme en Italie, au nom de la représentation démocratique légitime”, s'alarmait ce matin Arnaud Poutier, chez IG.

“Le rejet de Chypre pour la taxe bancaire suscite l'inquiétude dans le fait que la crise de la dette en Europe ne fera qu'empirer”, note Saxo Banque. Cette ambiance anxiogène tend à favoriser les valeurs refuges, comme l'or.

En outre, comme l'indique Commerzbank, “le temps est compté et il reste peu de temps pour mener de nouvelles négociations devant éviter la faillite au pays. Il faudra bien aussi que les banques rouvrent leurs portes, l'activité économique du pays étant pour l'instant paralysée par le blocage des paiements et des transactions. Cela ne peut pas durer longtemps sans causer de lourds dommages.”

En attendant l'or en profite et il devrait continuer d'en être ainsi “tant qu'une solution ne sera pas trouvée”, estime le spécialiste.

En outre, les banques centrales sont toujours à la manoeuvre : 'l'intervention de la Banque centrale européenne visant à rappeler qu'elle fournirait les liquidités nécessaires au système bancaire européen vient tempérer les marchés', met-on en avant chez Saxo Banque. Autant dire que crise ou non, la perspective de dilution de la valeur des devises fiduciaires n'a pas disparu.

Ce soir à partir de 19 heures, la Réseve fédérale américaine devrait confirmer le côté accomodant de sa politique monétaire, et dissiper un peu plus les doutes qui s'étaient faits jour en début d'année à propos du terme des QE.'Pourvu que le Fed ne fasse rien... Très clairement, les investisseurs espèrent un 'statu quo' dans le discours et dans les faits', indique Aurel BGC, alors que la Fed rachète actuellement des actifs obligataires au rythme de 85 milliards de dollars par mois.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent que l'once progresse toujours vers le sommet du canal baissier toujours de rigueur. Résistance à 1.646, support à 1.576.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...