Bourse > Or > Or : l'once toujours au seuil des 1.600 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 198.60 -0.38 %
1 200.50Ouverture : 1 200.50+ Haut : 1 198.60+ Bas :
-0.16 %Perf Ouverture : 1 214.70Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once toujours au seuil des 1.600 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce jeudi sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.585 dollars (- 4,25 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.225,8 euros (-1,7 euro).

Depuis le 28 février sur le marché de Londres, les fixings minima et maxima sont respectivement de 1.570 dollars, en date du 1er mars, et de 1.594 dollars, le 12 mars.

Si les décaissements étaient moins violents hier du côté des ETF aurifères, ces produits financiers prisés des investisseurs 'longs' souhaitant s'exposer au métal jaune, ils restent néanmoins de mise : hier, l'encours de la douzaine de ces “fonds or” compilé par l'indice Bloomberg a encore baissé de près de 65.000 onces à 79,44 millions d'onces.

Rappelons que cet encours dépassait les 84 millions d'onces le 8 février avant qu'un mouvement de liquidation rapide ne survienne. Il se poursuit consécutivement d'une séance sur l'autre.

Standard Bank note que l'once a bien tenté hier de reprendre la barre des 1.600 dollars, mais qu'elle a échoué. Après étude des carnets des positions sur les marchés dérivés du COMEX américain, les analystes indiquent : “l'or devrait trouver un solide support à 1.575 et une résistance qui ne l'est pas moins à 1.600 dollars durant les jours qui viennent. La rupture de l'un de ces deux seuils semble de nature à provoquer un 'rally'”, estiment-ils.

La banque sud-africaine estime que l'or pourrait sortir de ce 'range' à la hausse. Les analystes s'appuient sur leurs indicateurs-maison de demande d'or physique, qui traduisent un appétit plus élevé depuis que le Nouvel An chinois est passé. De plus, la prime avec laquelle est vendue l'once d'or sur le Shanghaï Gold Exchange, le principal marché de l'or de Chine continentale, est maintenant de l'ordre de 15 dollars, alors qu'elle ne comportait qu'un chiffre en janvier, ce qui traduit une tension de la demande dans ce grand pays émergent.

Les analystes notent aussi le ralentissement des décaissements d'ETF. S'il se confirmait, le potentiel haussier de l'once pourrait alors se libérer, estiment-ils.

Les spécialistes Matières premières de Commerzbank partagent en partie cette opinion : “l'or a fait preuve d'une certaine force relative ces derniers jours, et l'once semble en train de surmonter la récente phase de baisse”.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment toujours que la configuration actuelle de l'once sur le marché spot est baissière. Support à 1.569, résistance à 1.620.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...