Bourse > Or > Or : l'once tombe au plus bas en quatre mois
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 167.70 -0.25 %
1 166.60Ouverture : 1 168.80+ Haut : 1 165.10+ Bas :
+0.09 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once tombe au plus bas en quatre mois

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au plus bas de quatre mois ! Au terme du premier fixing du jour à Londres, l'once de 31,1 grammes d'or cotait 1.265,25 dollars (- 10,25 dollars par rapport au dernier fixing en date, soit celui de l'après-midi du vendredi 23 mai) et 928,8 euros (- 6,5 euros).

Certes, ScotiaMocatta rapporte que l'Etat chinois a invité des banques étrangères à participer au conseil d'administration du Shanghai Gold Exchange, le principal marché de l'or chinois, qui souhaite prendre de l'importance dans la détermination mondiale du prix du métal.

L'Inde, dont l'économie semble mieux se porter, devrait sous peu limiter les restrictions aux importations d'or mises en place ces dernières années afin de lutter contre le déficit courant dont souffrait le pays.

Cependant, les nouvelles positives en provenance des Etats-Unis ont été saluées, ce qui a desservi la valeur refuge. Outre Atlantique, les commandes de biens durables d'avril, attendues en baisse de 0,5%, ont finalement augmenté de 0,8% grâce notamment aux dépenses militaires. Cette volatilité d'inquiète pas Aurel BGC : 'leur évolution reste erratique, mais le recul du mois d'avril ne remet pas en cause les perspectives de redressement de l'investissement productif des entreprises.'

En outre, la confiance du consommateur mesurée par le Conference Board a comme prévu grimpé de 81,7 à 83 points, et l'indice S&P/Case-Shiller de prix des logements, qui a pris 0,9% en mars, a fait mieux que prévu.

De ce fait, la Fed continuera probablement à durcir progressivement une politique monétaire toujours très souple à ce jour. La réduction de l'enveloppe consacrée mensuellement aux rachats d'actifs obligataires devrait donc se poursuivre et elle sera suivie, quelque part durant l'année 2015 a priori, par le premier relèvement des taux courts depuis le début de la crise financière.

“Le sentiment haussier pèse sur les valeurs refuges et l'or est tombé à son plus bas depuis le 7 février” (au comptant), indiquent les analyste de RTFX.

Et pourtant, l'encours de lingots constituant la contrepartie du le SPDR Gold Shares américain est remontée, hier soir, à 785,3 tonnes, contre 776,9 tonnes lors de la clôture de la séance précédente, le 23 mai. Il retrouve ainsi son niveau du 1er mai. L'appétit des investisseurs américains pour le métal jaune semble plus vif.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...