Bourse > Or > Or : l'once tient les 1.600 dollars, Chypre inquiète
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 256.10 +0.35 %
1 253.60Ouverture : 1 256.90+ Haut : 1 250.00+ Bas :
+0.20 %Perf Ouverture : 1 263.10Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once tient les 1.600 dollars, Chypre inquiète

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'once d'or parvenait à maintenir, mardi midi, la petite avance enregistrée la veille après la recommandation par l'Eurogroupe d'un “prélèvement” sur les dépôts bancaires chypriotes pour financer la restructuration du secteur bancaire national. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de Londres, l'once de 31,1 grammes de métal jaune cotait 1.602,5 dollars (- 1,25 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.238,4 euros (+ 0,3 euro).

Chez le fondeur-affineur allemand Heraeus, on rappelait récemment que l'once s'était mise à tester, en fin de semaine dernière, le haut de son canal de fluctuation (entre 1.560 et 1.585 dollars) après que des officiels de la BCE aient déclaré que “la crise de l'euro n'était toujours pas terminée”. Jens Weidmann, président de la Bundesbank allemande, en faisait partie, ce qui a été positif pour le prix de l'or.

Cependant, le vice-président de la Banque populaire de Chine a aussi déclaré qu'il n'y avait pas de raison que la banque centrale chinoise détienne de l'or au-delà de 2% de ses réserves de changes. Selon le dernier pointage publié par le Conseil mondial de l'or, l'établissement détient 1.054,1 tonnes d'or, soit les 6ème réserves monétaires après celles de la France. Ce qui représente environ 1,7% des réserves de changes, toujours selon le Conseil mondial de l'or.

Puis est survenu le psychodrame chypriote : ce week-end, l'Eurogroupe rassemblant les ministres des Finances européens a recommandé que l'Etat chypriote prélève directement une fraction des montants disponibles sur les comptes bancaires de dépôt des résidents et non-résidents, afin de financer principalement la restructuration du secteur bancaire local, hypertrophié et en difficulté. On estime qu'entre le tiers et la moitié des dépôts en question sont propriété de non-résidents, principalement des personnes et sociétés russes. Le parlement chypriote devrait se prononcer sur ce sujet cet après-midi.

Or selon les dernières informations disponibles, le projet initial a déjà changé de nature : il ne serait plus question de prélever d'autorité 6,75% sur les dépôts inférieurs à 100.000 euros, puis 9,9% au-delà. Dans le sillage des rumeurs de la matinée, un cambiste nord-européen rapporte qu'un projet prévoit que les dépôts inférieurs à 20.000 euros seraient exonérés, puis qu'un taux de 3% serait appliqué entre 20.000 et 100.000 euros.

'La raison de cet adoucissement est que l'Union européenne s'est rendu compte que la crainte d'une extension de cette taxe à d'autres pays de la zone euro risquait de provoquer une résurgence de la crise souveraine', explique le cambiste.

Dans ce contexte, la valeur refuge a repris hier après-midi, selon les cours de Londres, la barre des 1.600 dollars pour la première fois depuis le 27 février. En euros, l'once a retrouvé des niveaux perdus de vue le 11 février.

Selon Commerzbank, 'tant que l'incertitude perdurera (sur la question chypriote et le vote du parlement de Nicosie, ndlr), et tout spécialement si la situation s'envenimait, les prix de l'or devraient rester élevés grâce à la demande pour les valeurs refuge'.

Cependant, les encours des ETF aurifères continuent de souffrir de décaissements. Durant les deux premiers mois et demi de l'année, calcule Commerzbank, près des deux tiers des encours qui s'étaient accumulés durant toute l'année 2012 sur ces ETF ont été décaissés. Même si une forte demande physique vient par ailleurs compenser ces ventes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment que le prix de l'once évolue toujours au sein d'un canal baissier. Cependant, la probabilité qu'il en teste la borne haute, située à 1.647 dollars, est devenu plus important. Mais il devra auparavant s'affranchir des 1.620. Support à 1.566.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...