Bourse > Or > Or : l'once tient les 1.100 dollars malgré les taux
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 238.60 +0.31 %
1 237.30Ouverture : 1 238.60+ Haut : 1 234.20+ Bas :
+0.11 %Perf Ouverture : 1 243.90Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once tient les 1.100 dollars malgré les taux

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce mercredi à Londres, l'once d'or cotait 1.109,75 dollars (+ 3,8 dollars par rapport au fixing fixing d'hier après-midi) et 987,5 euros (+ 9,4 euros). Attendues demain soir, les annonces de la Fed suscitent toujours le doute chez les opérateurs. Mais on notera que le cours de l'or résiste à une tension des taux longs.

Ce matin, Vincent Ganne, du courtier FXCM, passait en revue différents scénarios. Dans le premier d'entre eux, la Fed ne toucherait pas aux taux directeurs (actuellement à 0-0,25%) et ne donnerait pas non plus de calendrier des mouvements suivants. Conséquences prévisibles : positives pour les actions, baisse pour le dollar.

Deuxième cas de figure : un durcissement de 25 points de base assorti d''un calendrier de relèvement très lent'. Impact prévisionnel : d'abord de la volatilité puis une hausse pour les actions, mais peu de conséquence, sinon un peu de soutien pour le dollar américain.

Troisième hypothèse envisagée, la plus “faucon” des trois : un relèvement de 25 points et un calendrier selon un rythme plus rapide que prévu. Dans ce cas, la hausse des taux longs devrait tirer les actions vers le bas, pronostique FXCM, et le dollar vers le haut.

Mais FXCM estime qu'étant donné le contexte actuel, notamment la Chine et l'ensemble des dernières statistiques américains, 'le premier scénario est le plus probable'.

Ce qui n'est pas l'avis de tout le monde. D'ailleurs, le rendement de l'emprunt d'Etat américain de référence à dix ans a grimpé depuis hier à 2,27% ce midi. Ce faisant, il poursuit le mouvement de tension amorcé fin août, lorsqu'il a rebondi sur les 2%. Ce qui fait dire à Aurel BGC que 'les investisseurs obligataires semblent croire en une hausse des taux directeurs ce jeudi.'

Fondamentalement pénalisé, du point de vue de l'investisseur, par la hausse des taux d'intérêt (qui va faire monter le rendement des obligations, alors que l'or ne rapporte rien), l'once résiste cependant à ce mouvement.

Commerzbank rappelle que l'attentisme des opérateurs se sent du côté des contrats à terme négociés sur le marché CME, dont les volumes échangés la veille ont été les plus faibles depuis le début de l'année.

Toujours rien de neuf pour l'encours de lingots formant la contrepartie du SPDR Gold Shares, stable hier à 678,2 tonnes.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...