Bourse > Or > Or : l'once se montre ferme, taux longs américains en baisse
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 175.10 +0.32 %
1 172.30Ouverture : 1 177.30+ Haut : 1 166.40+ Bas :
+0.24 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once se montre ferme, taux longs américains en baisse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce jeudi sur le marché de Londres, l'once de 31,1 grammes d'or cotait 1.134,45 dollars (+ 3,1 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.012,3 euros (+ 0,7 euro). Notons que les taux longs se détendent de nouveaux aux Etats-Unis.

Alors que la politique monétaire de la Fed est suivie de près, force est de constater que le cours de l'or résiste bien à la probabilité grandissante de voir la banque centrale américaine relever ses taux courts pour la première fois depuis juin 2006.

Ce soir d'ailleurs, selon Oddo & Cie, “la présidente de la Fed va revenir sur la dernière décision de la Fed le 17 septembre de laisser les taux à zéro. Elle pourra adapter son discours à ce qui s'est passé sur les marchés depuis huit jours”. Janet Yellen prononcera en effet dans la soirée un discours devant l'université du Massachusetts.

Peut-être cette intervention permettra-t-elle d'éclaircir les positions au sein du FOMC, l'instance décisionnaire de la Fed. Car il semble que le FOMC soit plus divisé sur la conduite à tenir que les résultats du dernier vote ne le laissaient supposer.

Comme le rappellent ce matin les analystes d'Aurel BGC, 'Dennis Lockhart, le président de la Fed d'Atlanta, un faucon, a répété pour la deuxième fois en trois jours qu'une première hausse des taux d'intérêt américains reste possible cette année. Son collègue, James Bullard, président de la Fed de Saint Louis, indique que la Fed joue un 'mauvais baseball' en adoptant une mauvaise stratégie et placement des joueurs sur le terrain”, adoptant ainsi une position publique inhabituellement critique sur l'institution.

On constatera que malgré tout, l'encours du premier ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares, se reprend toujours : il a augmenté hier de 600 kilos, à 676,4 tonnes, signe d'un regain d'intérêt des investisseurs. Et ce bien que les 1.350 tonnes environ atteintes fin 2012 paraissent toujours loin.

En effet, le rendement des emprunts d'Etat fédéraux de référence à dix ans continue de se détendre, phénomène structurellement favorable pour l'or qui ne rapporte bien. Le '10 ans' américain rapporte désormais 2,11%, bien loin des 2,30% tutoyés le 16 septembre dernier.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta se déclarent haussiers à court terme. A surveiller : la résistance des 1.142, qui si elle était emportée ouvrirait la voie aux 1.168. Pivot identifié à 1.120.

EG


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...