Bourse > Or > Or : l'once revient de nouveau vers les 1.450 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 159.40 -0.96 %
1 166.60Ouverture : 1 168.80+ Haut : 1 156.00+ Bas :
-0.62 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once revient de nouveau vers les 1.450 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Début de semaine sans relief pour le cours de l'or, qui n'a pas réussi à reprendre les 1.500 dollars malgré une tendance haussière ces huit derniers jours. Au terme du premier fixing de ce jour sur le marché de référence de Londres, qui était fermé hier pour le “bank holiday” de mai, l'once d'or cotait 1.463 dollars (- 6,25 dollars par rapport au dernier fixing en date remontant à vendredi dernier) et 1.118,7 euros (- 1,7 euro).

Rappelant la baisse de son principal taux directeur à 0,50% par la BCE la semaine dernière, Commerzbank ajoute que la banque centrale australienne, la Reserve Bank of Australia (RBA), a à son tour abaissé son taux directeur à 2,75%, ce qui constitue également un plus bas.

Selon les analystes de Commerzbank, de grandes banques centrales continuent donc de mener une politique monétaire très accommodante : 'l'or devrait ainsi continuer de jouer le rôle de monnaie alternative face aux devises fiduciaires potentiellement engagées dans une 'course à la dévaluation''.

En tout cas, les décaissements touchant les ETF et notamment le premier d'entre eux, le SPDR Gold Shares américain, se poursuivent avec une rare constance : hier soir, l'encours de métal adossé à ce produit financier US permettant de jouer l'or depuis la Bourse était revenu à 1.062,3 tonnes, en baisse de 3,3 tonnes par rapport à son niveau de vendredi dernier.

Après un record à plus de 1.350 tonnes atteint début décembre, la masse de lingots adossés au SPDR Gold Shares américain est revenue à son plus bas niveau depuis le début du mois de septembre 2009.

Les analystes Matières premières de Standard Bank écrivaient vendredi soir que “si la liquidation quasi-constante des ETF ne cessait pas, le potentiel de hausse de l'or serait de notre point de vue sérieusement limité”.

Notons cependant que les ventes de pièces d'or (Gold Eagles) de l'US Mint, l'atelier fédéral américain, se limitaient depuis le début du mois à 13.000 onces. A cette date, ce chiffre correspondait à des ventes de pièces d'un peu plus de 2.100 onces par jour, week-end compris.

Rappelons qu'après un solide début d'année, elles avaient atteint en avril 209.500 onces, un niveau jamais atteint en rythme mensuel depuis décembre 2009. Ce qui correspond à près de 7.000 onces par jour en moyenne, week-end compris.

Même son de cloche chez Heraeus : lundi, le fondeur-affineur allemand qui fabrique notamment des lingots écrivait que 'la demande des lingots que nous fabriquons reste élevée. Cependant, la tension de l'offre s'est quelque peu assouplie' par rapport aux semaines précédentes. *

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta restent persuadés que le rebond que vient de connaître l'once, depuis les 1.320 dollars testés mi-avril au comptant. A la hausse, des résistances sont identifiées à 1.495 puis 1.523 dollars et à la baisse, des supports à 1.440 puis 1.404.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...