Bourse > Or > Or : l'once proche des 1.350 dollars malgré un petit rebond
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 174.30 +0.57 %
1 167.70Ouverture : 1 178.50+ Haut : 1 166.40+ Bas :
+0.57 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once proche des 1.350 dollars malgré un petit rebond

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le maigre rebond que s'offrait ce midi le cours de l'or peine à le rapprocher sensiblement des 1.400 dollars. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'once d'or fin cotait 1.365,2 dollars (+ 7 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.029 euros (+ 4,6 euros).

Après un bond à plus de 1.400 dollars foin août et début septembre, l'orientation de l'once est désormais plus négative. 'Les liquidations se sont poursuivies sur le marché de l'or à mesure que la 'prime de risque' syrienne s'effaçait', commentent depuis Londres les courtiers de Triland Metals.

En effet, l'actualité géopolitique concernant la Syrie semble occuper expliquer la décrue de l'intérêt pour le métal précieux. “Pour la première fois depuis le début de la crise syrienne”, indiquait ce matin un cambiste de RTFX, “les Etats-Unis se sont éloignés de la voie militaire contre le gouvernement de Bachar Al-Assad et exploiteront l'idée avancée par la Russie pour désamorcer la crise”.

“Le président américain a déclaré qu'il soutiendrait la proposition russe qui consiste à faire pression sur le chef d'Etat syrien pour le démantèlement de son arsenal chimique, bien que Barack Obama ait exprimé son scepticisme sur ce point”, ajoutait-il.

“Le président Obama a demandé hier au Congrès de retarder le vote sur l'utilisation de la force militaire”, souligne de son côté Saxo Banque.

Reste que les mouvements devraient maintenant demeurer limités, l'attention des opérateurs se portant désormais sur la prochaine réunion du comité de politique monétaire de la Fed, qui se terminera le 18 septembre prochain. Les opérateurs en attendent davantage de précisions concernant l'avenir des rachats d'actifs obligataires, les fameux QE.

Rien à signaler du côté de l'encours du premier ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares, stable hier soir à 917,1 tonnes.

Rappelons cependant que ce niveau, qui en fin d'année 2012 était de 1.350,8 tonnes, est tombé à son plus bas annuel de 909,3 tonnes le 8 août. ll semble donc, à en juger par cet ETF, que les décaissements massifs intervenus au premier semestre etau début de l'été ne soient plus de mise depuis plus d'un mois maintenant.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent que sur le marché au comptant, l'once est tombée hier jusqu'à 1.358. “Il ne s'agit pas d'une configuration positive pour notre opinion haussière du cours de l'or”, indiquent-ils. Une cassure du seuil des 1.348 dollars est à surveiller. Prochaine résistance d'importance à 1.433 dollars.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...