Bourse > Or > Or : l'once passe sous les 900 euros à Londres
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 166.70 -0.77 %
1 181.80Ouverture : 1 186.70+ Haut : 1 162.00+ Bas :
-1.28 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once passe sous les 900 euros à Londres

tradingsat

(CercleFinance.com) - La pression baissière qui s'exerce sur le métal jaune a ramené le cours de l'once sous la barre symbolique des 900 euros ce matin. Au terme du premier fixing de ce mardi sur le marché de référence de Londres, l'once cotait à 1.219 dollars (- 10,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 898,5 euros (- 10 euros).

Le prix de l'once continue donc de perdre du terrain après que, la veille, les indices d'activités manufacturiers ISM des Etats-Unis et de Chine se soient avérés plus positifs que prévu.

'Les avancées récentes de l'indice ISM manufacturier sont de bonnes nouvelles pour l'économie américaine. Elles pointent vers d'autres progressions mensuelles rapides de l'emploi et, surtout, vers un rebond de l'investissement des entreprises après une performance décevante à l'été', commentent les économistes de la banque canadienne Desjardins.

De ce fait, le taux de l'emprunt d'Etat américain à 10 ans est remonté tout près des 2,80%, ce qui est structurellement défavorable à l'or dont le rendement est nul.

Par ailleurs, chez Commerzbank, les spécialistes Matières premières notent que malgré la baisse de l'once en novembre, les ventes de pièces de l'US Mint, l'atelier monétaire américain, n'ont pas rebondi le mois dernier, bien que la base de comparaison soit défavorable. Les ventes de l'homologue australien de l'US Mint, Perth Mint, ne sont pas mieux orientées.

'A l'évidence, certains acheteurs attendent que les prix baissent encore (...). Cela dit, il est probable de les voir revenir sur les marchés si les prix baissent à nouveau'.

Rien à signaler du côté de l'encours de métal adossé au premier ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares américain, qui n'a pas varié entre les 29 novembre et le 2 décembre, à 843,2 tonnes. Ce qui reste son plus bas niveau annuel.

Cependant, 'les achats ont continué sur le marché de Shanghai, la demande physique demeurant solide', soulignent toutefois les courtiers de Triland Metals, à Londres.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta notent que l'once a 'cassé' hier le support situé à 1.225 dollars. De ce fait, estiment-ils, 'nous pouvons nous attendre à une accélération de la tendance baissière.' Aucun support d'importance n'est identifié avant 1.180 dollars. A l'inverse, la prochaine résistance se situe à 1.239 dollars.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...