Bourse > Or > Or : l'once oscille toujours autour des 1.300 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 175.10 +0.32 %
1 172.30Ouverture : 1 177.30+ Haut : 1 166.40+ Bas :
+0.24 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once oscille toujours autour des 1.300 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - La barre des 1.300 dollars s'avère décidément difficile à tenir pour l'or, qui selon les prix londonien est de nouveau repassé au-dessous ce matin. Ce matin sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.292 (- 12,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 973 euros (- 12,4 euros).

Chez Triland Metals, on évoque à propos de lundi 'une séance sans intérêt', en soulignant la faiblesse des volumes échangés.

Ni la faiblesse relative de la devise américaine, qui se traite 1,3280 dollar à cette heure, ni les risques d'actes terroristes redoutés par l'administration présidentielle américaine en Afrique du Nord et au Moyen-Orient ne semblent en mesure de soutenir le prix du métal fin.

En effet, les opérateurs ont les yeux rivés sur la réduction des programmes de rachats d'actifs obligataires de la Fed, qui pourraient se matérialiser dès le mois prochain.

En attendant, 'le marché du métal jaune semble calé dans une fourchette de négociation comprise entre 1.280 et 1.340 dollars. De notre impression, cet intervalle pourrait rester en vigueur un certain temps', ajoute depuis Londres Triland Metals, filiale de courtage de Mitsubishi.

La décrue de l'encours du principal ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares américain, continue aussi de peser : entre vendredi et lundi soirs, l'encours de lingots qui en forme la contrepartie de ce produit financier a reculé de 918,6 à 917,1 tonnes. Rappelons que cet encours avait culminé début décembre 2012 à plus de 1.353 tonnes et que sa baisse, depuis le début de l'année, pèse un peu plus sur les cours de l'or.

Les analystes Matières premières de Commerzbank passent en revue différents arguments développés par le Conseil mondial de l'or (CMO), organisation regroupant les grands mineurs d'or et jouant un rôle dans l'organisation de nombre d'ETF aurifères. Cet organisme, que l'on pourrait presque qualifierde 'haussier institutionnel', estime que le cours de l'once est plus proche de son niveau plancher que de son plafond. En effet, selon le CMO, la demande s'est déplacée d'Amérique du Nord et d'Europe vers l'Asie, comme les primes payées sur le prix de référence le démontrent. De plus, l'offre de métal devrait baisser puisque les mineurs d'or réduisent leurs dépenses et ferment les mines aux prix de revient les plus élevés. Ainsi, la production minière d'or pourrait stagner cette année, sinon baisser.

Commerzbank émet cependant une réserve à ces propos : si toutes ces prévisions se confirment, cela sera-t-il suffisant pour compenser la baisse de la demande d'investissement ?


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...