Bourse > Or > Or : l'once oscille autour des 1.250 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 159.40 -0.96 %
1 166.60Ouverture : 1 168.80+ Haut : 1 156.00+ Bas :
-0.62 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once oscille autour des 1.250 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Quoiqu'en léger retrait, le cours de l'or reste à son plus haut niveau en plus d'un mois. Au terme premier fixing du jour à Londres, l'once d'or fin cotait 1.246,75 dollars (- 6,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 982,1 euros (- 0,2 euro).

Un courtier estime que les inquiétudes quant à la tendance macroéconomique globale soutiennent toujours la demande de métal jaune, d'autant qu'un festival religieux indien, Diwali, est traditionnellement l'occasion d'achats importants dans le sous-continent.

Commerzbank relève d'ailleurs que les dernière statistiques publiées par l'administration fédérale des douanes suisses souligne une hausse des exportations à destination de l'Asie, ce qui traduit une demande en hausse : en septembre, 172,6 tonnes de métal jaune ont été exportées de la confédération, 'soit deux fois plus qu'en août'. Sur ce total, 95 tonnes sont parties pour la Chine continentale, Hong Kong et l'Inde. Les spécialistes soulignent d'ailleurs que les exportations helvétiques vers l'Inde ont presque doublé d'un mois sur l'autre.

La Suisse est effectivement une importante plaque tournante pour le raffinage et le négoce mondial de l'or.

De sucroît, alors que la Fed met progressivement fin à ses QE, la BCE a commencé lundi à mener des opérations similaires, pour l'instant limitées aux tranches les plus sûres du compartiment obligataire privé. Mais les rumeurs d'une extension des interventions de la BCE à des segments plus risqués vont bon train.

Commentant les dernières rumeurs portant sur l'achat d'obligations d'entreprises en début d'année prochaine, les analystes d'Aurel BGC estiment que “la BCE étudie clairement toutes les options et les types d'achat pour accroître la taille de son bilan”.

Certes, ils croient peu à cette éventualité. Reste que la dégradation du bilan de la BCE, qui selon les déclarations de son président Mario Draghi pourrait passer de 2.000 milliards d'euros actuellement aux environs de 3.000 milliards par ces opérations, devrait peser sur la valeur relative de l'euro. Elle pourrait aussi entretenir l'appétit pour les valeurs refuge.

L'encours de lingots adossé au premier ETF aurifère au monde, le SDPR Gold Shares, restait stable hier soir à 752 tonnes, son plus bas niveau depuis fin 2008.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta relèvent que l'once se traite actuellement à ses plus hauts niveaux depuis le début du mois de septembre, avec une clôture hier au comptant à 1.251 dollars. Soit au-dessus de la moyenne mobile à 50 jours, située à 1.248,35. Les spécialistes estiment que la tendance est toujours haussière et que les 1.264 dollars pourraient constituer la prochaine cible. Par la suite, le seuil des 1.283 dollars pourrait offrir 'une résistance considérable'.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...