Bourse > Or > Or : l'once ne se remet pas de sa chute de la veille
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 168.40 -0.19 %
1 166.60Ouverture : 1 168.80+ Haut : 1 165.10+ Bas :
+0.15 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once ne se remet pas de sa chute de la veille

tradingsat

(CercleFinance.com) - C'est un bien maigre rebond que s'offrait l'once d'or après la chute brutale enregistrée hier après-midi. Au terme du premier fixing de ce jour à Londres, l'once d'or cotait 1.293,75 dollars (+ 3 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 955,9 euros (+ 2,4 euros).

Alors que l'once avait, en septembre 2011, atteint son record historique à plus de 1.920 dollars au comptant dans un contexte de crise budgétaire américaine, elle a chuté de 3% environ hier !

Difficile d'expliquer cette dégringolade, selon les analystes de Commerzbank qui parlent de “chute soudaine et surprenante” étant donné le contexte politique à Washington. Il est probable, indiquent les spécialistes, que des paris spéculatifs haussiers sur l'or reposant sur la paralysie budgétaire américaine aient été pris de court, la hausse effective des cours se révélant faible. Ce qui a pu entraîner des débouclages de positions spéculatives plus ou moins ordonnés.

Dans la bagarre, le seuil psychologique important des 1.300 dollars a pu être emporté, ce qui aurait entraîné le déclenchement d'ordres “stop” pré-positionnés, renforçant ainsi le mouvement baissier. Ce n'est qu'une hypothèse.

En attendant, “les investisseurs restent clairement focalisés sur le plafond de la dette et anticipent un impact ponctuel et modéré sur l'économie de ce 'shutdown'. Après tout les Etats-Unis connaissent leur 18ème 'shutdown' depuis 1970 et le plafond de la dette a toujours été relevé, près de 80 fois depuis 1940. Les statistiques sont positives pour Wall Street !”, estiment les analystes d'Aurel BGC.

“Toutefois, pour ce genre de chose, il suffit d'une première fois”, tempèrent-ils.

Certes, les achats physiques sont faibles. L'Inde essaie toujours de réduire le colossal appétit du pays pour l'or afin de limiter son déficit courant. En Chine, autre grand marché du métal jaune, l'activité est extrêmement faible en cette “Semaine dorée”, une semaine de jours fériés en raison de la fête nationale.

Rien à signaler du côté de l'encours du premier ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares, stable à son plus bas niveau annuel de 906 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta notent que l'once a franchi à la baisse nombre de supports techniques. “Le mouvement des prix est baissier tant que les 1.307 dollars ne seront pas reprise”, indique-t-il. En cas de rupture des 1.273 dollars, la voie des 1.182 dollars sera ouverte.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...