Bourse > Or > Or : l'once ne parvient pas à toucher les 1.300 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 167.60 -0.69 %
1 181.80Ouverture : 1 174.50+ Haut : 1 167.10+ Bas :
-1.20 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once ne parvient pas à toucher les 1.300 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce mercredi sur le marché de référence de Londres, l'once de 31,1 grammes d'or fin cotait 1.284,25 dollars (- 7,25 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 977,3 euros (- 7,8 euros).

Sur le marché au comptant, l'once s'est approchée hier à moins de quatre dollars de la barre symbolique des 1.300 dollars. Mais comme l'indiquent les courtiers londoniens de Triland Metals, ce niveau symbolique 'est désespérément resté hors de portée, l'élan acheteur s'émoussant à son approche', surtout avant que la Fed ne parle de nouveau.

A propos des 1.300 dollars, les analystes de Standard Bank estiment que l'once 'pourrait tester ce niveau, mais nous nous attendrions alors à une forte résistance étant donné que les options (sur le marché de dérivés américain) Comex expireront la semaine prochaine'.

En outre, 'les tendances récentes indiquent que la demande physique en provenance de Chine se contracte à l'approche des 1.300 dollars'. Prudence donc.

Chez Saxo Banque, on se montrait moins négatif ce matin : “la tendance est volatile sur l'or en attendant les propos de Ben Bernanke. Le métal jaune parvient tout de même à se hisser proche de ses plus hauts en trois semaines. L'or profite de la faiblesse du dollar qui perdait du terrain hier en anticipation de propos accommodants de la part du patron de la Fed.”

Ben Bernanke, le président de la Réserve fédérale américaine, présentera tout à l'heure son rapport semestriel sur la politique monétaire à la Commission des services financiers de la Chambre des représentants, la chambre basse du Parlement américain. Il fera de même demain devant le Sénat, la chambre haute.

Les opérateurs guetteront des indications quant au calendrier de la réduction puis du terme de la politique monétaire non-conventionenlle par la Fed, les fameux QE en vigueur depuis fin 2008. L'expansion du bilan des grandes banques centrales, Fed en tête, a souvent été cité comme un facteur haussier pour le prix l'or ces dernières années.

Du côté des ETF aurifères, ces produits d'investissement cotés en Bourse permettant de se placer sur une contrepartie d'or physique, la désaffection persiste : l'encours du premier de ces produits, le SPDR Gold Shares américain, a reculé de 939,1 à 937,6 tonnes entre lundi et mardi soirs. Pour mémoire, il avait atteint début décembre 2012 un record historique de 1.353,3 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment, selon leurs indicateurs, que le marché est actuellement indécis. Si la tendance récente semble haussière, ce mouvement ne sera confirmé que si l'once parvient à enlever les 1.301,78 dollars en clôture. En attendant, la tendance baissière persiste, avec des supports identifiés à 1.208,6 et 1.180,5 dollars.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...