Bourse > Or > Or : l'once dérape, le risque s'éloigne en Syrie
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 237.50 +0.22 %
1 237.30Ouverture : 1 237.30+ Haut : 1 228.10+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 1 243.90Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once dérape, le risque s'éloigne en Syrie

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'éloignement du risque d'extension de la guerre en Syrie contribuait à la baisse des cours du métal jaune mardi midi. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'once d'or fin cotait 1.373 dollars (- 17 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.037,3 euros (- 14,7 euros).

En effet, les dernières nouvelles de Syrie, et notamment la proposition russe de contrôle international des armes chimiques du pays et le report du seond vote au Congrès américain, ont contribué à détendre la perception du risque géopolitique sur les marchés financiers. Ces intentions tendent effectivement à éloigner la perspective d'une intervention militaire occidentale contre le régime de Bachal el-Assad.

Chez Saxo Banque, les analystes précisent que “le secrétaire d'Etat américain John Kerry a jugé mercredi très improbable que des frappes militaires contre la Syrie puissent entraîner un conflit avec la Russie, principal allié politique et fournisseur d'armes du régime de Bachar al Assad. John Kerry ayant également ajouté que 'Le ministre des Affaires étrangères (Sergueï) Lavrov l'a dit clairement (...) la Russie n'a pas l'intention de partir en guerre à propos de la Syrie'.

De plus, les dernières nouvelles de la demande physique d'or plaident elles aussi pour la modération : selon les analystes du cabinet canadien TD Securities, 'l'appétit chinois pour l'or a probablement atteint un point haut, du moins pour l'instant'.

Certes, selon les dernières statistiques d'importation d'or de la Chine continentale depuis le 'hub' régional de Hong Kong pour le mois de juillet, la demande était toujours là : en comprenant l'or recyclé, elles ont atteint en juillet quelque 129 tonnes, après 113 tonnes en juin.

Cependant, en août, les prix pratiqués sur le marché de l'or de Shanghai 'ont chuté de près de la moitié en moyenne'. La différence entre le prix de l'or négocié sur ce marché et les prix internationaux est utilisée comme indicateur de la vigueur de la demande locale, alors que la Chine est avec l'Inde l'un des premiers marchés mondiaux pour le métal jaune. 'Nous nous attendons à ce que cette tendance mène à une réduction des importations depuis Hong Kong (a titre du mois d'août)', pronostique TD Securities.

En outre, et bien qu'il reste supérieur au niveau qui était le sien un mois plus tôt, l'encours de lingots formant la contrepartie du premier ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares américain, a reculé de 2,1 tonnes entre vendredi et lundi soir à 917,1 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta identifient des supports à 1.352 et 1.337, la prochaine résistance étant plus éloignée, à 1.433 dollars.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...