Bourse > Or > Or : l'once bondit au-delà des 1.340 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 234.60 -0.02 %
1 237.30Ouverture : 1 237.30+ Haut : 1 233.00+ Bas :
-0.22 %Perf Ouverture : 1 243.90Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once bondit au-delà des 1.340 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le métal jaune profitait du repli des actifs risqués pour renouer avec des cours perdus de vue depuis la fin de l'hiver. Au terme premier fixing du jour sur le marché de Londres, l'once d'or cotait 1.343,25 dollars (+ 20,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 985,2 euros (+ 14,2 euros).

En retenant les cours de Londres, il faut remonter jusqu'au 19 mars dernier pour retrouver trace d'un fixing supérieur à 1.340 dollars.

En effet, les facteurs d'inquiétudes sont de retour en Europe, où les dernières statistiques provenant de France sont une fois de plus décevantes, ce qui vient contrecarrer le scénario d'embellie conjoncturelle.

En outre, un holding portugais détenteur d'une participation importante dans une banque locale, Espirito Santo International, 'n'aurait pas honoré à temps des échéances de titres de dette à court terme détenus par plusieurs clients de Banque Privée Espirito Santo Suisse', rapportent les analystes d'Aurel BGC.

L'agence de notation crédit Moody's a vertement dégradé la note attribuée à ESI, ce qui a induit une tension des taux longs dans nombre de pays de la zone euro. Ce retour de l'aversion au risque, qui pèse sur les indices d'actions, joue en faveur de la valeur refuge que reste l'or.

Les analystes de Saxo Banque nuancent cependant la tendance actuelle en revenant sur les “minutes” publiées hier du comité de politique monétaire organisé par la Fed le 18 juin dernier : “nous retiendrons toutefois un élément majeur qui a été souligné à l'occasion des minutes de la Fed la veille : la fin du programme d'assouplissement monétaire pourrait intervenir dès octobre si l'activité américaine maintient son rebond actuel. Cette perspective peut amener rapidement une hausse des taux, ce qui à terme compromettrait les opportunités du marché aurifère

Rien à signaler du côté du premier ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares américain, dont l'encours était stable hier soir à 800,3 tonnes, son plus haut niveau depuis mi-avril.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta écrivaient hier qu'ils guettaient le franchissement à la hausse de la prochaine résistance clé identifiée à 1.334 dollars, ce qui semble chose faite à cette heure. Les spécialistes ajoutaient cependant que les signaux techniques restent faibles.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...