Bourse > Or > Or : l'once à la peine, retour sur les 1.450 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 175.10 +0.32 %
1 172.30Ouverture : 1 177.30+ Haut : 1 166.40+ Bas :
+0.24 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : l'once à la peine, retour sur les 1.450 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - La barre des 1.480 dollars semble bien difficile à franchir pour le métal jaune qui, après avoir tenté sans succès de la déborder, revient ce matin sur les 1.450 dollars. Au terme du premier fixing de ce vendredi à Londres, l'once d'or fin grammes cotait 1.449,25 dollars (- 16,25 dollars par rapport au précédent fixing d'hier après-midi) et 1.114,1 euros (- 4,5 euros).

Comme l'indique un intervenant, l'once semble avoir pâti des inscriptions hebdomadaires au chômage américain publié la veille, tombées à leur plus bas niveau en cinq ans à 323.000, contre une anticipation moyenne de 332.000. L'amélioration sur le front de l'emploi augmente la possibilité que la Fed arrête ou modère son programme d'assouplissement quantitatif, les fameux QE réputés favorables à l'or.

Dans sa revue mensuelle sur les métaux précieux 'Metal Matters', ScotiaMocatta résumait ainsi les dernières tendances observées sur le marché de l'or. Et notamment le violent dérapage qui le mois dernier a ramené l'once jusque dans la zone des 1.320 dollars avant qu'un rebond modéré n'intervienne.

Cette chute a dégradé un peu plus l'image de l'or comme valeur refuge défensive, estiment les spécialistes. En effet, le record de l'once remonte à septembre 2011, avec environ 1.920 dollars au comptant.

Le métal précieux a effectivement été pénalisé par la crainte de la 'contagion chypriote' : dans le cadre du plan de redressement de l'économie de l'île, l'Union européenne a imposé la vente d'une partie du stock d'or monétaire de la banque centrale de Chypre, membre de la zone euro.

Ce phénomène inédit a suscité la crainte 'de ventes d'or désordonnées de la part des banques centrales d'Europe', indique ScotiaMocatta. Or selon le Conseil mondial de l'Or, les banques centrales de l'UE détiennent ensemble plus de 10.000 tonnes de métal, soit plus du tiers du volume mondial d'or monétaire.

ScotiaMocatta insiste aussi sur le “mystère” qui entoure toujours le décrochage du mois dernier : “les forts volumes dans lequel s'est produit le décrochage de l'or (le mois dernier, ndlr) en font un mouvement agressif. De plus, on ne sait toujours pas qui a vendu tant d'or', résume l'analyste.

'L'un des aspects intéressants (...) est que ce mouvement de vente semble reposer sur des produits dérivés (de l'or-papier) alors que parallèlement, les ventes d'or physique, elles, grimpaient', peut-on lire dans le document, notamment du côté de la bijouterie, la partie de la demande la plus sensible aux prix. Mais aussi du côté des produits d'investissement (pièces et lingots), comme en témoignaient le mois dernier les ventes de l'US Mint. Mais une partie de la demande d'aubaine ayant profité de la baisse des prix pourrait maintenant être déjà servie, tempère ScotiaMocatta.

'Etant donné la dégradation du sentiment relatif à l'or, il pourrait falloir beaucoup de temps pour que les autres arguments haussiers ne refassent surface', craint ScotiaMocatta. A titre fondamental, les analystes ne pensent pas que le marché haussier de l'or soit terminé, mais de nouvelles baisses ne sont pas à exclure à court terme.

Notons qu'hier soir, pour la première fois depuis le 19 mars, la masse de lingots composant la contrepartie de l'ETF aurifère américain SPDR Gold Shares a augmenté d'un jour sur l'autre (+ 2,7 tonnes à 1.054,2 tonnes). Cet encours se situe néanmoins près de 300 tonnes au-dessous de son niveau du 31 décembre 2012.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta restent donc baissiers court terme. L'once est actuellement coincée dans une fourchette de négociation comprise entre 1.440 et 1.480 dollars, constatent-ils. Ils s'attendent toujours à un nouveau test du niveau des 1.320 dollars.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...