Bourse > Option > Option : Hapag-Lloyd fixe le prix de sa cotation à 20 euros par action
OPTIONOPTION OPTI - BE0003836534OPTI - BE0003836534
0.129 € +0.78 %
0.130 €Ouverture : -0.77 %Perf Ouverture : 0.130 €+ Haut : 0.121 €+ Bas :
0.128 €Clôture veille : 7 140Volume : +0.01 %Capi échangé : 12 M€Capi. :

Option : Hapag-Lloyd fixe le prix de sa cotation à 20 euros par action

Hapag-Lloyd fixe le prix de sa cotation à 20 euros par actionHapag-Lloyd fixe le prix de sa cotation à 20 euros par action

FRANCFORT (Reuters) - Le groupe allemand de transport maritime Hapag-Lloyd a fixé mardi à 20 euros par action le prix d'une introduction en Bourse (IPO) bien moins ambitieuse que prévu initialement et qui lui permettra de lever 300 millions de dollars (274 millions d'euros).

Pour ses débuts boursiers, prévus le 6 novembre, Hapag-Lloyd vend 13 millions d'actions nouvelles et son actionnaire TUI propose deux millions de titres pour couvrir l'option de surallocation, qui si elle est exercée, portera le produit de l'opération à 345 millions de dollars.

Le prix de 20 euros par action confirme un chiffre évoqué plus tôt par Reuters et se situe dans le bas de la fourchette indicative de 20-22 euros, qui avait été abaissée par rapport à l'intervalle de 23-29 euros proposé initialement.

L'incertitude régnant sur les marchés avait conduit Hapag-Lloyd à revoir ses ambitions en baisse à la mi-octobre.

L'avertissement sur résultats lancé par son concurrent danois A.P. Moller-Maersk a entretenu la nervosité des marchés et conduit plusieurs grands investisseurs à annuler leurs ordres pour cette IPO.

Confronté à une faible demande, le groupe a ensuite prolongé son offre, réduit le nombre d'actions proposées et abaissé la fourchette de prix indicative de son IPO.

Dans ce contexte de conditions de marché difficiles, d'autres groupes allemands ont revu en baisse leurs objectifs d'entrée en Bourse, comme Covestro, la filiale plastiques du chimiste Bayer ou encore l'équipementier automobile Schaeffler.

Le groupe immobilier Corestate a de son côté annoncé mardi renoncer à son projet d'introduction en Bourse.

Hapag-Lloyd visait initialement une capitalisation boursière de plus de cinq milliards d'euros mais devrait être valorisé 2,4 milliards d'euros à l'issue de cette opération.

Son actionnaire Klaus-Michael Kühne et son partenaire chilien CSAV, avec lequel il a fusionné l'an dernier, ont chacun placé des ordres d'un montant de 30 millions de dollars.

(Arno Schütze et Alexander Hübner; Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...