Bourse > Oncodesign > Oncodesign : "Le newsflow est primordial"
ONCODESIGNONCODESIGN ALONC - FR0011766229ALONC - FR0011766229
15.100 € -0.92 % Temps réel Euronext Paris
15.180 €Ouverture : -0.53 %Perf Ouverture : 15.250 €+ Haut : 14.820 €+ Bas :
15.240 €Clôture veille : 20 022Volume : +0.29 %Capi échangé : 103 M€Capi. :

Oncodesign : "Le newsflow est primordial"

(Tradingsat.com) - Après un bond de 35% en deux séances et de près de 50% depuis début juin, l'action Oncodesign restait bien orientée mardi en début d'après-midi (+3,7% à 9,90 euros à 15h00).

La raison de ce soudain engouement pour une société de biotechnologie qui avait jusqu'à présent fait du surplace : la levée le 2 juin de l’exercice par le laboratoire pharmaceutique belge UCB de son option pour obtenir la licence d’un programme d’Oncodesign ciblant les maladies neurologiques.

Les investisseurs ont salué le franchissement d'une étape majeure dans le programme de recherche commun avec UCB portant sur la technologie Nanocyclix d’Oncodesign.

Introduite fin mars 2014 sur le marché Alternext sur la base d’une valorisation de 44,5 millions d’euros, Oncodesign affiche maintenant une capitalisation boursière de 60 millions d’euros.

L’exercice de l’option d’UCB semble avoir servir de déclencheur. « Une option n’a pas véritablement de valeur tant qu’elle n’est pas levée. Avec sa matérialisation, le marché comprend que la technologie utilisée est validée », explique Arsène Guekam, analyste chez CM-CIC Securities.

Savoir si une telle hausse du cours de bourse est justifiée est difficile à dire à ce stade. « Les réactions sont souvent entre erratiques et incontrôlées sur les biotechs, mais il faut comprendre que la plate-forme technologique d’Oncodesign est utilisée pour différents produits via d’autres partenariats, notamment avec Sanofi ». Le marché commence donc peut-être à penser à d’autres levées d’option.

Enfin, souligne Arsène Guekam, « cela permet de replacer l’histoire Oncodesign sur le devant de la scène. Le newsflow est primordial dans l’évolution boursière d’une biotech. Il y a aujourd’hui plus de 60 valeurs biotechs à Paris. Si vous n’avez pas d’actualité ou si elle n’est pas intéressante, les investisseurs se positionnent sur d’autres dossiers ».

En levant son option, « UCB braque ainsi les projecteurs sur une plate-forme qui fonctionne et qui intéresse les laboratoires pharmaceutiques ».


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...