Bourse > Nyse euronext > Nyse euronext : Le conseil de nyse euronext dit à nouveau non à nasdaq/ice
NYSE EURONEXTNYSE EURONEXT NYX - US6294911010NYX - US6294911010
32.230 € -0.37 %
32.500 €Ouverture : -0.83 %Perf Ouverture : 32.620 €+ Haut : 32.110 €+ Bas :
32.350 €Clôture veille : 9 551Volume : +0.00 %Capi échangé : 8 839 M€Capi. :

Nyse euronext : Le conseil de nyse euronext dit à nouveau non à nasdaq/ice

tradingsat

NEW YORK (Reuters) - Le conseil d'administration de Nyse Euronext a rejeté jeudi une deuxième fois à l'unanimité l'offre de ses concurrents américains Nasdaq OMX et IntercontinentalExchange jugée trop risquée pour privilégier celle moins importante de l'allemand Deutsche Börse.

Le groupe cible a jugé que cette nouvelle offre était "substantiellement la même que celle précédemment rejetée", selon les termes de son président Jan-Michiel Hessels.

Il estime, dans des termes similaires au premier rejet du 10 avril, que la proposition n'est pas convaincante en terme de valeur et comporte un "risque d'exécution inacceptable" et qu'elle n'est pas de ce fait dans l'intérêt des actionnaires de NYSE Euronext.

Nasdaq OMX et ICE soulignent que leur offre est plus élevée et ont fait savoir qu'ils poursuivraient des discussions en direct avec les actionnaires de Nyse Euronext.

"Nasdaq OMX et ICE ont directement rempli chacune des préoccupations particulières initialement soulevées par le conseil d'administration de Nyse Euronext. Or, sa réponse consiste en de vagues généralités non étayées par les faits réels", déclarent les deux places boursières dans un communiqué.

Le conseil d'administration de Nyse a réaffirmé son soutien à l'offre amicale de 9,8 milliards de dollars émise par Deutsche Börse, bien qu'elle soit inférieure de 14% à l'offre hostile de 11,2 milliards de dollars de Nasdaq OMX et Ice.

Nyse Euronext estime que l'offre de l'opérateur de la Bourse de Francfort correspond à sa stratégie de croissance internationale.

Nasdaq et Ice ont lancé leur offre sur la maison mère de la Bourse de New York et Paris le 1er avril. Mardi, ils ont promis de verser 3.850 millions de dollars si la fusion qu'ils proposent venait à être bloquée par les autorités.

Dans un communiqué publié jeudi, Deutsche Börse dit qu'elle va de l'avant dans son plan d'intégration.

Elle accuse l'offre non sollicitée du Nasdaq et de l'Ice de manquer de logique.

Les actionnaires de Nyse Euronext doivent se réunir le 28 avril pour élire ou réélire leurs administrateurs. Le vote sur le rachat par la Deutsche Börse est prévu pour juillet.

Jonathan Spicer, Catherine Monin et Danielle Rouquié pour le service français, édité par Matthieu Protard

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...