Bourse > Nyse euronext > Nyse euronext : Euronext veut accélérer le rythme de ses économies
NYSE EURONEXTNYSE EURONEXT NYX - US6294911010NYX - US6294911010
32.230 € -0.37 %
32.500 €Ouverture : -0.83 %Perf Ouverture : 32.620 €+ Haut : 32.110 €+ Bas :
32.350 €Clôture veille : 9 551Volume : +0.00 %Capi échangé : 8 839 M€Capi. :

Nyse euronext : Euronext veut accélérer le rythme de ses économies

tradingsat

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Euronext s'est dit confiant jeudi dans sa capacité à réaliser son objectif de 60 millions d'euros d'économies d'ici aux trois prochaines années, tout en précisant travailler sur un programme destiné à accélérer ce calendrier après avoir enregistré une hausse de sa marge au deuxième trimestre.

L'opérateur boursier avait indiqué en juin, lors de sa présentation stratégique accompagnant les détails de son introduction en Bourse, un chiffre avant impôt d'environ 60 millions d'euros d'optimisations opérationnelles à réaliser d'ici à la fin des trois prochaines années.

"Nous savons que les 60 millions seront réalisés", a déclaré lors d'une conférence téléphonique avec les journalistes Dominique Cerutti, directeur général et président du directoire d'Euronext.

"Nous n'allons pas donner une nouvelle date ici (...) mais nous le ferons lors des prochains résultats. Il (le calendrier, NDLR) va être accéléré. Je ne peux pas aller plus loin."

Au cours de la même conférence, Amaury Dauge, le directeur financier d'Euronext a ajouté que le management était pour le moment "très concentré" sur la gestion des coûts.

Au deuxième trimestre, les charges opérationnelles hors amortissements ont diminué de 8,5% sur une base ajustée (i.e intégrant le nouveau contrat de compensation des produits dérivés avec LCH.Clearnet), à 67,4 millions d'euros (+0,4% en données publiées) grâce aux mesures de contrôle des coûts.

"J'ADORE MON TRAVAIL"

Grâce à cela, la marge d'Ebitda (résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) atteint 46,3% à fin juin, contre 43,5% en données ajustées et 43,7% en publié.

Euronext avait dit viser à l'horizon 2016 un taux de croissance annuel moyen du chiffre d'affaires d'environ 5% et une marge d'Ebitda d'environ 45%.

Le chiffre d'affaires d'Euronext au deuxième trimestre ressort en hausse de 5,2% sur une base ajustée à 116,3 millions d'euros et de 16,9% sur la base des chiffres publiés à la faveur de l'activité de cotation et de volumes soutenus dans les activités au comptant.

Les fonds levés par les introductions en Bourse sur Euronext ont atteint 6,5 milliards d'euros au premier semestre, contre 3,1 milliards d'euros mobilisés par ces opérations durant l'ensemble de l'année 2013.

Les dernières données du consensus Thomson Reuters I/B/E/S montrent que les analystes anticipent un chiffre d'affaires d'environ 456 millions d'euros en 2014 et une marge d'Ebitda de 32,8% cette année pour Euronext.

Dans un entretien à Reuters début juillet, Dominique Cerutti avait dit ambitionner pour Euronext de devenir un leader de la levée de fonds en Europe, estimant également que les activités d'Euronext avaient été sous-exploitées dans NYSE Euronext.

Le dirigeant avait entre autres projets expliqué vouloir continuer à développer les émissions obligataires par offre au public (Initial Bond Offering) ou encore développer les dérivés sur les commodities et les dérivés actions.

Interrogé sur son avenir à la tête d'Euronext à la suite d'un article du site d'informations spécialisé La Lettre A, selon lequel Dominique Cerutti était sur la "sellette", l'ancien directeur général d'IBM Europe a nié "formellement" ce qu'il a qualifié de rumeur. "J'adore mon travail", a-t-il indiqué.

Il est également revenu sur le départ annoncé vendredi dernier de Cees Vermaas, PDG d'Euronext Amsterdam et membre du directoire de l'opérateur boursier. Dominique Cerutti a ainsi précisé que cette démission résultait d'un choix personnel et d'une opportunité de carrière pour Cees Vermaas.

Selon la presse néerlandaise, Cees Vermaas pourrait rejoindre le CME, la Bourse de produits dérivés financiers et de matières premières américaine.

A 9h57, l'action Euronext gagne 2,94% à 17,83 euros mais reste bien en dessous de son cours d'introduction en Bourse le 20 juin, à 20 euros par titre.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...