Bourse > Nokia > Nokia : Credit Suisse parie toujours sur les synergies
NOKIANOKIA NOKIA - FI0009000681NOKIA - FI0009000681
4.340 € +0.98 % Temps réel Euronext Paris
4.312 €Ouverture : +0.65 %Perf Ouverture : 4.360 €+ Haut : 4.298 €+ Bas :
4.298 €Clôture veille : 1 840 380Volume : +0.03 %Capi échangé : 25 328 M€Capi. :

Nokia : Credit Suisse parie toujours sur les synergies

tradingsat

(CercleFinance.com) - Credit Suisse confirme ce matin son conseil acheteur sur l'action de l'équipementier télécoms finlandais Nokia, qui fait partie de ses valeurs préférées. L'un des points mis en avant : les économies découlant de l'intégration du français Alcatel-Lucent, qui devraient se poursuivre. De plus, les synergies effectives devraient dépasser sensiblement les prévisions “conservatrices” de la direction. Le conseil de 'surperformance' ainsi que l'objectif de cours de 8,20 euros à un horizon de 12 mois sont donc confirmés.

A la Bourse de Paris, l'action Nokia prend 0,3% à 5,2 euros, en léger retard sur l'indice parisien CAC 40 (+ 0,6%). Notons que l'indice OMX Helsinki 25, dont le titre Nokia fait également partie, reste stable.

Après la fusion avec Alcatel-Lucent, annoncée l'an dernier, 'Nokia a annoncé (hier) qu'il avait commencé à étudier comment réduire son effectif', relève une note de recherche. Nokia va en effet réunir deux comités d'entreprise européens qui seront suivis par des réunions nationales dans 30 pays “durant les semaines qui viennent.”

Selon les agences de presse, rapporte Credit Suisse, 3.100 postes seraient sur la sellette, à comparer avec un nombre de salariés global de 104.000. Selon ces sources citées par les analystes, le groupe aurait en effet l'intention de réduire son effectif de 1.400 postes (sur 4.800) en Allemagne, de 1.300 (sur 6.850) en Finlande, et de 400 (sur 4.200) en France. Ce qui, selon Credit Suisse, aboutirait à des économies d'environ 225 millions d'euros.

Quid des synergies ? Les analystes estiment que l'objectif fourni par la direction, soit 900 millions d'euros, pourrait se révéler conservateur. Il y aurait moyen, selon eux, de supprimer la majeure partie sinon la totalité des coûts opérationnels liés à la division Wireless d'Alcatel-Lucent. Et la rationalisation de l'effectif et des implantations pourrait générer, à elle seule, environ 600 millions d'euros d'économies. Bref, Credit Suisse estime les synergies nettes à 1,2 milliard d'euros. Et ce d'autant que la solidité du bilan de Nokia (1,75 euro par action de trésorerie nette) lui permet d'aller encore plus loin.

Enfin, Nokia a annoncé qu'il ferait le point sur les synergies et son 'programme de transformation' à l'occasion des prochains comptes trimestriels, annoncés le 10 mai.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...