Bourse > Nokia > Nokia : Aggravation de la perte trimestrielle de STMicro
NOKIANOKIA NOKIA - FI0009000681NOKIA - FI0009000681
4.952 € -0.06 % Temps réel Euronext Paris
4.932 €Ouverture : +0.41 %Perf Ouverture : 4.958 €+ Haut : 4.911 €+ Bas :
4.955 €Clôture veille : 417 004Volume : +0.01 %Capi échangé : 28 900 M€Capi. :

Nokia : Aggravation de la perte trimestrielle de STMicro

tradingsat

SAN FRANCISCO/PARIS (Reuters) - STMicroelectronics a fait état mercredi d'une aggravation de sa perte trimestrielle et déclaré qu'il pourrait avoir besoin de 500 millions de dollars pour se désengager de sa coentreprise avec Ericsson dans les semi-conducteurs pour mobiles.

Dans son communiqué de résultats, le groupe précise qu'il est en train de finaliser les options stratégiques concernant la coentreprise ST-Ericsson, après avoir annoncé en décembre son intention de s'en désengager.

"Nos meilleures estimations actuelles sont que ST pourrait faire face à des besoins de financement (...) dans une fourchette comprise approximativement entre 300 et 500 millions de dollars au cours de 2013", précise-t-il.

STMicro et Ericsson ont créé la coentreprise en 2008 mais l'opération n'a jamais réussi à dégager des profits et la coentreprise n'a pas conquis assez de nouveaux clients pour compenser la forte baisse des commandes de Nokia.

Les analystes estiment que ST-Ericsson, qui emploie environ 5.000 personnes, pourrait être entièrement fermée ou que certaines de ses activités pourraient être cédées à des groupes comme Intel, Broadcom ou Samsung.

Au quatrième trimestre 2012, STMicroelectronics a subi une perte nette de 428 millions de dollars (315 millions d'euros), à comparer à une perte de 11 millions sur la même période un an plus tôt.

La perte d'exploitation ressort à 169 millions de dollars, contre une perte de 241 millions.

Le chiffre d'affaires a légèrement reculé à 2,162 milliards de dollars, contre 2,192 milliards sur les trois derniers mois de 2011.

Pour le premier trimestre de cette année, le groupe s'attend à une baisse d'environ 7%, plus ou moins 3,5 points, de ses ventes par rapport au trimestre précédent.

Les analystes financiers avaient anticipé un chiffre d'affaires de 2,148 milliards dollars pour le quatrième trimestre, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Noel Randewich et Leila Abboud; Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...