Bourse > Nicox > Nicox : Volumes d'échanges considérables, une rumeur qui interroge
NICOXNICOX COX - FR0013018124COX - FR0013018124
7.500 € -0.35 % Temps réel Euronext Paris
7.520 €Ouverture : -0.27 %Perf Ouverture : 7.521 €+ Haut : 7.350 €+ Bas :
7.526 €Clôture veille : 89 985Volume : +0.36 %Capi échangé : 188 M€Capi. :

Nicox : Volumes d'échanges considérables, une rumeur qui interroge

NicOxNicOx

(Tradingsat.com) - Au lendemain d’un bond de 16%, NicOx progressait encore de 3% mercredi à mi-séance, dans des volumes considérables d’environ 12,4 millions de titres déjà échangés, soit 17% du capital de l'entreprise. L’effet de la rumeur prêtant l’intention au géant américain Pfizer de lancer une offre sur la biotech française semble néanmoins commencer à s’émousser.

Pfizer connaît bien NicOx pour avoir travaillé avec la société niçoise jusqu’en 2008 sur le candidat médicament PF-03187207 (aujourd’hui rebaptisé BOL-303259-X) développé pour le traitement du glaucome et de l’hypertension oculaire. Mais les études de phase 2 conduites par le groupe américaine n’avaient pas été concluantes, poussant ce dernier à se retirer du projet.

La licence du produit a été récupérée en 2010 par Bausch & Lomb dont l'étude de phase 2b s'est révélée suffisamment positive pour que ce groupe spécialiste de la santé oculaire décide de poursuivre le développement du BOL 303259 avec une étude clinique phase 3. Celle-ci devrait normalement débuter dans le courant du premier semestre 2013.

Mais s’il semble séduire les investisseurs, le scénario d'un rachat de NicOx par Pfizer n'est toutefois pas forcément des plus plausibles. "Il serait assez étrange que Pfizer manifeste aujourd'hui un intérêt pour Nicox après avoir auparavant rejeté son candidat médicament en phase 2, estimant qu'il ne pouvait remplacer le Xalatan", commentait hier un spécialiste du secteur interrogé par Tradingsat.com.

Le Xalatan de Pfizer est le traitement de référence du glaucome (surtension oculaire), dont la molécule, le Latanoprost, n'est plus protégée par un brevet depuis deux ans. Le candidat médicament BOL-303259-X, aujourd'hui développé par NicOx avec Bausch & Lomb, est une version modifiée du Xalatan, via la technologie de libération d'oxyde nitrique de NicOx.

Autre sujet d’interrogation. A supposer que Pfizer ait l’intention de racheter NicOx, qu’adviendrait-il des brevets déposés par NicOx et par Merck suite à la découverte d'une nouvelle méthode de libération d'oxyde nitrique dans le cadre de leur programme de recherche conjoint ?

"La nouvelle méthode pourrait être utilisée pour le développement de nouvelles classes de Nouvelles Entités Moléculaires donneuses d'oxyde nitrique, conçues pour offrir un mécanisme de contrôle de la libération d'oxyde nitrique différent, tout en conservant les bénéfices thérapeutiques potentiels attendus", expliquait NicOx en 2010.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...