Bourse > Nextradiotv > Nextradiotv : NextRadioTV saisit à son tour la Concurrence contre TF1
NEXTRADIOTVNEXTRADIOTV NXTV - FR0010240994NXTV - FR0010240994
37.030 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
37.000 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 606 M€Capi. :

Nextradiotv : NextRadioTV saisit à son tour la Concurrence contre TF1

NextRadioTV saisit à son tour la Concurrence contre TF1NextRadioTV saisit à son tour la Concurrence contre TF1

PARIS (Reuters) - NextRadioTV a annoncé mercredi qu'il déposait un recours contre TF1 devant l'Autorité de la concurrence, accusant le premier groupe privé de télévision en France d'abus de position dominante sur le marché de la publicité.

L'Autorité a confirmé cette saisine, déposée dans la journée.

NextRadioTV, qui contrôle les chaînes BFMTV, RMC, BFM Business et RMC Découverte, évoque dans un communiqué "des pratiques d'entente anticoncurrentielle et d'abus de position dominante consistant en la mise en oeuvre d'une stratégie d’éviction du marché de la publicité télévisuelle visant en particulier BFMTV".

"NextRadioTV reproche dans ce cadre à TF1 une stratégie de prédation, des pratiques de préemption de ressources rares, de dénigrement et d'abus de procédure réglementaire", ajoute-t-il.

Le groupe TF1 s'est refusé à tout commentaire.

La Concurrence a déjà été saisie cette année par M6 et par Canal+, filiale de Vivendi, pour le même motif concernant le groupe TF1 qui, outre sa chaîne vedette et la chaîne d'information continue LCI, contrôle aussi plusieurs chaînes de la TNT (TMC, NT1 et HD1).

L'examen des saisines auprès de l'Autorité prend généralement plusieurs mois.

La question du passage de LCI sur la TNT gratuite, réclamé par TF1, a cristallisé ces derniers mois les tensions entre le groupe et ses concurrents, qui font valoir que l'état du marché publicitaire ne permet pas d'absorber une chaîne de plus.

TF1 a plaidé sa cause en mai lors d'une audition devant le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) en faisant valoir qu'il serait contraint de fermer LCI si celle-ci devait rester dans le "ghetto" de la télévision payante.

(Dominique Rodriguez, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...