Bourse > Neovacs > Neovacs : Plonge de 60% après échec dans la polyarthrite rhumatoïde
NEOVACSNEOVACS ALNEV - FR0004032746ALNEV - FR0004032746
0.900 € -1.10 % Temps réel Euronext Paris
0.910 €Ouverture : -1.10 %Perf Ouverture : 0.910 €+ Haut : 0.900 €+ Bas :
0.910 €Clôture veille : 109 291Volume : +0.25 %Capi échangé : 39 M€Capi. :

Neovacs : Plonge de 60% après échec dans la polyarthrite rhumatoïde

(Tradingsat.com) - Neovacs est littéralement massacrée en Bourse mardi matin (-60% à 1,26 euro vers 9h55) après que la société de biotechnologie a annoncé des résultats négatifs pour son étude de Phase IIb avec le vaccin thérapeutique TNF-Kinoïde dans la polyarthrite rhumatoïde (PR).

"Cette étude a confirmé une nouvelle fois l’immunogénicité et la bonne tolérance du TNF-Kinoïde, alors que l’efficacité clinique du produit n’a pas été démontrée", indique la société de biotechnologie.

Cette étude menée en 2014 sur 140 patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde avait pour objectif de démontrer l’efficacité clinique selon les scores DAS28-CRP et ACR20 – des indicateurs communément utilisés dans les études cliniques en polyarthrite rhumatoïde.

Le groupe explique que "tous les patients sauf un, ont montré une réponse immunitaire significative en générant des anticorps liants dirigés contre le TNF". Mais "ces anticorps n’ont pas montré d’activité neutralisante contre la cytokine cible".

Selon Neovacs, "cette absence d’anticorps neutralisants est l’hypothèse la plus probable qui permettrait d’expliquer l’absence de réponse clinique statistiquement significative".

Portzamparc a abaissé mardi matin sa recommandation sur Neovacs à "Alléger" avec un objectif de cours de 2,6 euros. "Le projet lié à la Polyarthrite Rhumatoïde n'est plus valorisable, il reste celui lié au Lupus, qui représente quelques 36 millions d'euros", note le courtier.

Pour le Professeur Jacques Banchereau, Président du Comité Scientifique international de Néovacs, "le résultat clinique de cette étude ne remet nullement en question la poursuite du développement de la plateforme Kinoïde, notamment avec l’IFNα-Kinoïde en lupus".

Il souligne que "le programme clinique de Néovacs dans le lupus est tout à fait prometteur d’un point de vue scientifique" alors que "les résultats obtenus jusqu’à présent en clinique et en préclinique avec ce produit ont montré une réponse immunitaire forte, grâce à la production d’anticorps neutralisants et une amélioration des biomarqueurs liés au lupus".

La société rappelle par ailleurs que son financement "est assuré au-delà de 2015" grâce à l’accord de financement de 20 millions d’euros maximum mis en place en novembre 2014 avec Kepler Cheuvreux.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...