Bourse > Neovacs > Neovacs : La valorisation ne repose plus que sur le Lupus
NEOVACSNEOVACS ALNEV - FR0004032746ALNEV - FR0004032746
0.700 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
0.710 €Ouverture : -1.41 %Perf Ouverture : 0.710 €+ Haut : 0.700 €+ Bas :
0.700 €Clôture veille : 102 904Volume : +0.24 %Capi échangé : 30 M€Capi. :

Neovacs : La valorisation ne repose plus que sur le Lupus

(Tradingsat.com) - Neovacs continuait d'être lourdement sanctionnée mardi après-midi plongeant de 55% à 1,40 euro vers 15h30 dans des volumes historiques avec déjà 6,9 millions de titres échangés, soit près de 35% du capital de l'entreprise.

La société de biotechnologie a annoncé des résultats négatifs pour son étude de Phase IIb avec le vaccin thérapeutique TNF-Kinoïde menée en 2014 sur 140 patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde. "Cette étude a confirmé une nouvelle fois l’immunogénicité et la bonne tolérance du TNF-Kinoïde, alors que l’efficacité clinique du produit n’a pas été démontrée", a révélé la société de biotechnologie.

Sans surprise, les analystes ont refait leurs calculs après cette annonce. Portzamparc a abaissé sa recommandation sur Neovacs à "Alléger" avec un objectif de cours de 2,6 euros. Pour le courtier, "le projet lié à la Polyarthrite Rhumatoïde n'est plus valorisable" mais "il reste celui lié au Lupus, qui représente quelques 36 millions d'euros".

De même, Invest Securities a dégradé son opinion d' "Achat" à "Vente", comptant désormais pour 0 la valorisation du TNF-Kinoïde en polyarthrite rhumatoïde en dans le maladie de Crohn. Désormais, comme Portzamparc, le courtier valorise ne valorise plus que l'IFN-K en lupus.

Invest Securities rappelle que "le lupus est une pathologie qui n'a pas de traitement satisfaisant", alors que "le seul produit mis sur le marché en plusieurs décennies est le benlysta de GlaxoSmithKline, qui reste insuffisant tant en efficacité qu'en profil de tolérance".

Or, IFN-K, le deuxième produit de Neovacs, éa déjà été testé avec succès : en particulier, aux plus fortes doses on a constaté la présence d'anticorps neutralisant les 13 sous-types du lupusé, rappelle le courtier.

Invest Securities rappelle ainsi que Neovacs va mener 2 essais cliniques de phase II-b en lupus : en Europe, Asie et Amérique latine à partir de mi-2015, résultats avant début 2017, sur 140 patients, ; aux USA un an plus tard mais sur seulement 40 patients, avec des résultats prévus en même temps que la 1ère étude.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...