Bourse > Neopost > Neopost : Difficultés en europe mais objectifs confirmés pour neopost
NEOPOSTNEOPOST NEO - FR0000120560NEO - FR0000120560
27.770 € +4.32 % Temps réel Euronext Paris
26.100 €Ouverture : +6.40 %Perf Ouverture : 27.810 €+ Haut : 25.770 €+ Bas :
26.620 €Clôture veille : 212 767Volume : +0.62 %Capi échangé : 960 M€Capi. :

Neopost : Difficultés en europe mais objectifs confirmés pour neopost

tradingsat

PARIS (Reuters) - Neopost a annoncé mardi une hausse de son chiffre d'affaires au premier trimestre malgré des conditions difficiles en Europe et a confirmé ses objectifs pour 2011.

Le fabricant de machines d'affranchissement pour le courrier a réalisé au titre du premier trimestre (février-avril) de son exercice 2011 un chiffre d'affaires de 234,2 millions d'euros, en hausse de 3,2%, soit 3,8% hors effets de change.

Le groupe confirme anticiper en 2011 une marge opérationnelle courante de 25,5% à 26%, contre 25,7% en 2010, et une croissance de 2 à 4% de son chiffre d'affaires à taux de change constants.

Neopost a bénéficié au premier trimestre d'une croissance hors effets de change de 9,3% en Amérique du Nord, tandis qu'elle recule d'environ 3% en France et en Allemagne et stagne au Royaume-Uni. Dans le reste du monde, la croissance a été de 8,2%.

Le groupe avait indiqué fin mars qu'il avait l'intention d'acquérir des distributeurs en Asie-Pacifique afin d'avoir la présence directe qui lui manque dans cette région à fort potentiel de croissance.

Neopost a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de 966 millions d'euros - contre 5,4 milliards de dollars (3,85 milliards d'euros) pour son principal concurrent, l'américain Pitney Bowes.

L'action Neopost a clôturé en baisse de 1,05% à 62,22 euros mardi avant la publication de ces chiffres, donnant une capitalisation de 2,01 milliards d'euros. Elle a perdu 4,6% depuis le début de l'année, contre une hausse de 5,5% de l'indice SBF 120, après avoir pris 13% en 2010.

Neopost va proposer à son assemblée générale annuelle prévue le 5 juillet le versement d'un dividende de 3,90 euros par action au titre de 2010 contre 3,80 euros pour 2009.

Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...