Bourse > Naturex > Naturex : Portzamparc reste à 'conserver'
NATUREXNATUREX NRX - FR0000054694NRX - FR0000054694
79.250 € -0.54 % Temps réel Euronext Paris
79.020 €Ouverture : +0.29 %Perf Ouverture : 80.000 €+ Haut : 79.020 €+ Bas :
79.680 €Clôture veille : 18 444Volume : +0.20 %Capi échangé : 733 M€Capi. :

Naturex : Portzamparc reste à 'conserver'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Portzamparc a maintenu inchangée son opinion 'conserver' avec un objectif de cours de 70 euros sur Naturex, qui a terminé l'exercice avec la publication d'un chiffre d'affaires supérieur aux attentes du broker, mais 'ne devrait pas se retrouver sur les marges cette année', estime-t-il.

Le quatrième trimestre s'est révélé de bonne facture grâce aux réorganisations internes, avec des revenus en hausse de 13% à 101 millions d'euros (+5% à taux de change et périmètre constants), soit 4 de plus qu'anticipé par l'intermédiaire, lequel souligne que 'les zones Amérique du Nord et Europe occidentale ont bénéficié de l'amélioration de l'organisation commerciale, de campagnes marketing ciblées et de l'optimisation du mix produit vers les produits innovants et à plus forte valeur ajoutée'.

'Avec 11,9% de croissance à taux de change et périmètre constant au quatrième trimestre (et +14,4% sur l'année), la division 'Nutrition & Health' (31% du chiffre d'affaires) apparaît comme la locomotive de la croissance du groupe, le positionnement du neutraceutique sur les produits aux effets scientifiquement prouvés et sous des formats différenciants ayant permis la conquête de nouveaux segments', poursuit Portzamparc, qui se réjouit également de l'intégration de Vegetable Juices Inc. (effet périmètre résiduel sur 5 mois), laquelle 'continue de bien se passer'.

Pour autant, le courtier table toujours sur une marge opérationnelle courante (MOC) de 7% en 2015 éloignée des standards du groupe (12/13%). De son point de vue, la rationalisation des stocks aura en effet un double impact sur la marge brute avec d'une part l'arrêt de produits jugés non stratégiques et d'autre part un impact sur la productivité des usines avec cette baisse de charge induite.

Malgré une croissance organique et des effets devise favorables, 2015 ainsi devrait être un exercice de transition sur la rentabilité, et si 2016 devrait voir une amélioration des principaux agrégats, Portzamparc dit ne pas identifier de catalyseurs à même de booster un titre déjà bien valorisé.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...