Bourse > Natixis > Natixis : Natixis et BPCE veulent simplifier leur structure
NATIXISNATIXIS KN - FR0000120685KN - FR0000120685
4.825 € -1.25 % Temps réel Euronext Paris
4.878 €Ouverture : -1.09 %Perf Ouverture : 4.891 €+ Haut : 4.810 €+ Bas :
4.886 €Clôture veille : 6 022 380Volume : +0.19 %Capi échangé : 15 136 M€Capi. :

Natixis : Natixis et BPCE veulent simplifier leur structure

Natixis et BPCE veulent simplifier leur structureNatixis et BPCE veulent simplifier leur structure

par Matthias Blamont et Christian Plumb

PARIS (Reuters) - Natixis et sa maison mère, BPCE, ont annoncé dimanche une réorganisation de leur liens capitalistiques qui passera par le rachat, pour 12,1 milliards d'euros en cash, des certificats coopératifs d'investissement que Natixis détient dans les Caisses d'épargne et les Banques populaires.

Dans le cadre de cette transaction, les actionnaires de Natixis, la structure cotée de BPCE, se verront verser cette année un dividende exceptionnel de deux milliards d'euros, soit 0,65 euro par action, en complément d'un dividende ordinaire proposé à 0,10 euro par action au titre de 2012.

L'action Natixis a clôturé vendredi à 2,84 euros à la Bourse de Paris. La capitalisation boursière du groupe ressort ainsi à 8,76 milliards d'euros.

"Cette opération nous permet de simplifier la structure du groupe. Le dispositif des CCI était devenu d'une grande complexité", a déclaré à des journalistes François Pérol, le président du directoire de BPCE.

"Le profil de risque de Natixis ne rendait plus nécessaire ce qui avait été conçu au départ comme des stabilisateurs", a-t-il ajouté.

Mis en place en 2006 lors de la création de Natixis, les CCI représentent 20% du capital de chaque Banque populaire et de chaque Caisse d'épargne. A l'issue de l'opération annoncée dimanche, le capital de ces établissements sera intégralement contrôlé par leurs sociétaires.

François Pérol a expliqué que plusieurs éléments justifiaient cette simplification, au premier rang desquels la réduction du profil de risque de Natixis ces dernières années et son niveau de solvabilité, la banque étant parvenue à afficher un ratio "common equity tier 1" sous Bâle III de plus de 9% à la fin de 2012.

Natixis et BPCE espèrent finaliser l'opération au troisième trimestre. Laurent Mignon, directeur général de Natixis, sera nommé au directoire de BPCE, a annoncé François Pérol.

RÉSULTATS EN BAISSE

Le dirigeant a par ailleurs estimé que l'évolution de la structure du groupe conforterait le modèle économique de Natixis, qui restera coté en Bourse.

L'entreprise entend privilégier la croissance organique dans ses principaux métiers, à l'exception de la gestion de l'épargne, domaine au sein duquel des acquisitions sont possibles dans les mois à venir.

François Pérol a toutefois indiqué que Natixis n'avait pas de projet de croissance externe dans l'immédiat.

Natixis espère néanmoins être en mesure d'afficher un taux de distribution annuel de 50% de son résultat à partir de 2013.

Le résultat net sous-jacent du groupe a reculé de 15% en 2012 à 1,14 milliard d'euros. En tenant compte des éléments exceptionnels, qui comprennent notamment une charge de 352 millions liée à la réévaluation de la dette, le bénéfice s'inscrit en diminution de 42% à 901 millions.

Sur le seul quatrième trimestre, le résultat net baisse de 40% à 181 millions d'euros. Les analystes du consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipaient en moyenne 213 millions.

De son côté, BPCE a fait état d'un bénéfice net 2012 en repli de 18,3% à 2,75 milliards d'euros pour des revenus en baisse de 1,2% à 22,5 milliards.

Natixis et BPCE ont avancé les publications de leurs résultats, initialement prévues le 21 février.

Edité par Marc Angrand

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...