Bourse > Natixis > Natixis : Les banques liquidées en bourse, trop de menaces
NATIXISNATIXIS KN - FR0000120685KN - FR0000120685
4.825 € -1.25 % Temps réel Euronext Paris
4.878 €Ouverture : -1.09 %Perf Ouverture : 4.891 €+ Haut : 4.810 €+ Bas :
4.886 €Clôture veille : 6 022 380Volume : +0.19 %Capi échangé : 15 136 M€Capi. :

Natixis : Les banques liquidées en bourse, trop de menaces

Les banques liquidées en bourse, trop de menacesLes banques liquidées en bourse, trop de menaces

(Tradingsat.com) - Les valeurs bancaires plongent littéralement lundi matin, les craintes de faillite de la Grèce conduisant à des ventes paniques sur les titres de la cote considérés comme les plus exposés à la dette souveraine du pays.

Vers 9h50, Société Générale et Crédit Agricole dévissaient de 12% à 15,4 euros et 4,75 euros respectivement, tandis que BNP Paribas s'effondrait de 12,1%, à 26,2 euros, Natixis chutant de 8% à 2,2 euros.

Le sentiment d'urgence amplifie l'inquiétude. Le marché se demande si la "troïka" - délégations du FMI, de la Banque centrale européenne (BCE) et de l'Union européenne - qui doit se réunir à nouveau mercredi, décidera ou non de débloquer la prochaine tranche d'aide internationale sans laquelle la Grèce sera à court de liquidité dès le mois prochain.

Or, plutôt que de continuer à renflouer un pays que d'aucun jugent depuis longtemps insolvable, le tabou d'une faillite de la Grèce serait en train de s'effriter. Selon les informations de l'hebdomadaire allemand Spiegel, le ministre des Finances allemand, Wolfgang Schäuble, aurait d'ailleurs élaboré deux scénarios pour la Grèce, dont l'un consiste en la sortie du pays de la zone euro avec un retour à la drachme, son ancienne monnaie.

C'est dans ce contexte mouvementé que les trois principales banques françaises pourraient voir leur note rapidement abaissée par Moody's. L'agence, qui avait placé le 15 juin dernier les notes des trois établissements sous revue avec une perspective négative, soulignant l'importance de leurs expositions à la dette grecque, prendra sa décision jeudi vers 14 heures, croit savoir Le Figaro.

Moody's abaisserait ainsi d'un cran les notes de BNP Paribas et Crédit Agricole (notées actuellement "Aa2" et "Aa1" respectivement) et de deux crans celle de Société Générale ("Aa2").

Enfin, dans une tentative maladroite pour rassurer les marchés, le ministre français de l'Industrie, Eric Besson, a par ailleurs jugé lundi "totalement prématuré" l'hypothèse d'une nationalisation partielle des banques françaises...


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...