Bourse > Nasdaq Composite > Nasdaq Composite : Les indicateurs graphiques virent au rouge
Nasdaq CompositeNasdaq Composite COMP - XC0009694271COMP - XC0009694271
5 444.50 +0.50 %
5 436.11Ouverture : 5 450.16+ Haut : 5 427.12+ Bas :
+0.15 %Perf Ouverture : 5 450.16Clôture veille : 0Volume :

Nasdaq Composite : Les indicateurs graphiques virent au rouge

(Tradingsat.com) - Nous ne pouvons pas encore défendre le scénario d'une relance du moyen terme baissier à Wall Street mais cela devient de plus en plus probable. Examinons la situation technique de la semaine passée qui semble constituer une rupture avec la tendance haussière qui a eu lieu entre le 4 octobre et le 27 octobre.

Les actions américaines ont connu une phase haussière appuyée en octobre et qui a laissé la place à une période de transition latérale au mois de novembre et située entre des seuils techniques de premier rang. La période de consolidation a pris la forme d'un triangle symétrique sur les indices Nasdaq Composite et S&P 500 et est en effet localisée entre une résistance majeure (seuil déclencheur du krach baissier estival) et un niveau de support majeur (le garant graphique de la hausse du mois d'octobre).

La donnée technique dominante de la semaine passée est la résolution baissière des formations chartistes en triangle symétrique. Les cours sont sortis par le bas, phénomène n'indiquant pas encore la relance du moyen terme baissier mais simplement un test imminent du niveau de support majeur.

Nous sommes donc dans cette configuration où le cadre court terme a plié et nous nous dirigeons vers un test des seuils clefs de moyen terme.

Pour le moment, la baisse des indices actions américains correspond à une phase de prise de bénéfice et n'a pas encore la dimension d'une reprise de la baisse de fond. Mais les toutes dernières nouvelles macroéconomiques et politiques américaines rendent ce scénario envisageable.

Il est très déconcertant pour les marchés financiers d'apprendre que le « super comité » du congrès des Etats-Unis reconnaît son échec pour concevoir un plan durable de réduction du déficit budgétaire et à terme du rapport entre la dette publique fédérale et le Produit Intérieur Brut (PIB). Les Républicains et les Démocrates ne parviennent pas à s'accorder sur une hausse des impôts pour les plus riches et sur une réforme du système de sécurité sociale. Dans ce contexte et après trois mois de négociation, il est très difficile d'envisager la mise au point d'un plan de réduction du déficit budgétaire aux Etats-Unis. Pour le moment, le coût de financement de l'Etat fédérale américain demeure un des plus faibles du monde, en grande partie parce que la Zone Euro ne trouve pas de compromis sur le rôle futur de la BCE au sujet du programme de rachats d'obligations souveraines européennes en place depuis le mois d'août dernier.

Les 29 et 30 novembre prochain, les pays de la Zone Euro essaieront à nouveau d'avancer sur le rôle et les capacités financière du fond de stabilité financière de la Zone Euro (FESF). S'ils avancent, la pression sur les taux longs pourrait rapidement atteindre les Etats-Unis et le marché actions américain.

Notre opinion demeure donc négative à court terme sur l'indice Nasdaq Composite et nous mettons sous très haute surveillance la bonne tenue en clôture du support majeur à 2557 points. S'il cède, Wall Street reviendra sur ses plus bas annuels.

Le conseil Nasdaq Composite
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données quotidiennes

Nasdaq Composite : Les indicateurs graphiques virent au rouge (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...