Bourse > Nasdaq Composite > Nasdaq Composite : Consolidation sous la résistance majeure
Nasdaq CompositeNasdaq Composite COMP - XC0009694271COMP - XC0009694271
5 312.00 +0.81 %
5 288.87Ouverture : 5 325.88+ Haut : 5 277.88+ Bas :
+0.44 %Perf Ouverture : 5 329.71Clôture veille : 0Volume :

Nasdaq Composite : Consolidation sous la résistance majeure

(Tradingsat.com) - Avec retard sur les actions européennes, les marchés actions américains sont entrés dans une phase de prise de profit vendredi, notamment l'indice Nasdaq Composite qui avait atteint une zone de résistances majeures qui nous avions mis en évidence vendredi.

La situation macroéconomique américaine reste incertaine sur les plans conjoncturel et structurel, revenons sur les facteurs de risque qui pèsent sur l'économie des Etats-Unis :

Les risques structurels relèvent essentiellement de l'endettement public des Etats-Unis, avec une dette colossale et un plafond de la dette qui va devoir être à nouveau rehaussé. C'est le Fond Monétaire International (FMI) qui a récemment souligné que les Etats-Unis n'avaient pas mis au point un plan de réduction du déficit budgétaire, mais pas de quoi susciter une hausse du rendement des bons du trésor US qui reste parmi les plus faibles du monde.

Les deux premières séquences d'assouplissement quantitatif (QE) de la Réserve Fédérale des Etats-Unis (Fed) ont maintenu les taux souverains américains a un niveau très faible, le Fed ayant acheté plus de 2300 milliards de titres sur le marché secondaire (à comparer au 250 milliards d'euros de le BCE).

La politique monétaire accommodante devrait se maintenir avec un taux directeur qui va tendre vers 0 jusqu'en 2014, mais l'incertitude reste entière sur l'engagement éventuel d'une troisième phase d'assouplissement quantitatif (QE 3). Le président de la Fed de Chicago a plaidé en faveur d'un nouveau cycle quantitatif tant que le taux de chômage des Etats-Unis sera supérieur au seuil des 6% et que le niveau de l'inflation se situera sous 3%.

Vendredi de la semaine passée, nous avons pris connaissance de créations d'emplois inférieures aux attentes, confirmant les difficultés croissantes du secteur privé américain face au ralentissement économique mondial. Vendredi prochain, c'est le PIB Chinois du deuxième trimestre qui sera publié.

A court terme, c'est donc l'emploi américain qui devrait peser sur les marchés actions, à moins que la Fed ne lance un QE 3, mais cela nous semble peu probable. A long terme, les Etats-Unis feront face à un enjeu de désendettement public, au même titre que la zone euro.

Revenons à l'analyse graphique de l'indice Nasdaq Composite.

Nous avons identifié plusieurs obstacles graphiques au contact des cours avec le rebond technique du mois de juin. Les cours ont tout d'abord retracé 61.8% de toute la baisse du mois de juin et se sont approché de la partie basse du gap baissier du 4 mai dernier. Une oblique joignant les sommets de marché journaliers depuis le 22 mai fait a produit un effet baissier sur les cours lors de la séance de vendredi.

Au regard de la tendance en Europe et de celle observée sur les contrats à terme américains, notre opinion est neutre à court terme. L'indice Nasdaq Composite devrait consolider entre les résistances majeures et le gap haussier du 29 juin.

Le conseil Nasdaq Composite
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données quotidiennes

Nasdaq Composite : Consolidation sous la résistance majeure (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...